Histoire du Québec

L'Île Dorval

Ville de L’Île-Dorval

L’Île-Dorval est une ville située sur l’île-Dorval (surprise !), dont la superficie totale est de moins de 0,2 kilomètre carré (à peu près 300 mètres sur 300). L’île se trouve dans la partie du Saint-Laurent appelée le lac Saint-Louis.

La population de cette ville est de 2 personnes. Oui, vous avez bien lu, DEUX résidents habitent cette petite île qui fait partie de la région administrative de Montréal et de la Communauté métropolitaine de Montréal. Du moins, ce sont les données qui apparaissent sur le site du Ministère des Affaires municipales et régions du Québec. C’est pourquoi la ville de L’Île-Dorval est classée comme la ville la plus petite au Québec.

En 2002, à la suite d’un référendum (on suppose qu’on a voté à 100% pour la fusion, car dans le cas contraire, les résultats du vote auraient été de 50% des deux côtés) la ville de L’Île-Dorval a fusionné avec Montréal. Le 1er janvier 2006, la ville a décidé sa défusion (un autre référendum unanime ?) et depuis cette date, la ville de L’Île-Dorval mène une existence paisible et prospère. (Notons au sérieux qu’au Québec les propriétaires foncier ont le droit de vote sur les affaires municipales et c’est pourquoi environ 40 citoyens ont pris part aux référendums).

En fait, on y trouve une cinquantaine d’immeubles résidentiels et plus de 150 personnes passent l’été sur L’Île-Dorval. Une forêt de feuillus couvre toute la superficie restante.

Il existe un traversier qui relie l’île à Montréal, il fait la navette régulièrement.

Finalement, admettons une fois de plus que ce ne sont pas seulement les “deux habitants” qui ont le droit de vote, mais toute personne qui est propriétaire du terrain, qu’ils sont résidents ou non, on le droit de voter aux élections municipales, selon nous a appris une lectrice.

île Dorval

Île Dorval

Île Dorval. Peinture réalisée en 1866 par Frances Anne Hopkins (née en 1838 et décédée en 1919)