Histoire du Québec

Hold-Up de banque à Westmount

Premier hold-up de banque depuis 30 ans, à Westmount

Montréal, le 11 mars 1953. – Pour la première fois depuis au moins une trentaine d’années, la police de Westmount est à la recherche d’un bandit qui a commis un audacieux vol, hier, après-midi, à la succursale de la Banque Royale, à l’angle des rues Greene et Sainte-Catherine.

Le bandit, de moyenne stature, est entré à la banque vers 1 heure 47 et s’est présenté à l’un des guichets et a présenté une formule de chèque sur lequel était écrit : « Donnez-moi l’argent de la caisse et ne sonnez pas l’alarme, autrement vous serez tuée ».

La jeune caissière, qui était tout énervée, lui remit deux liasses de billets de banque, soit $5,000, et l’audacieux bandit sortit en prenant son temps. À ce moment, il y avait huit clients dans l’établissement et seize employés. Entre temps, un employé donnait l’alerte. Mais il était trop tard. Le bandit était sorti. Le gérant, Charles R. Henderson, essaya de lui donner la chasse, mais il disparut comme par enchantement.

La police qui arriva sur les lieux quelques instants après, fouilla tous les environs, mais sans succès.

Peu après, la jeune caissière se rendait au quartier général de la Sûreté municipale, pour essayer d’identifier la photo de certains bandits.

« C’est le premier hold-up depuis trente ans dans la ville de Westmount », a déclaré le chef Robert Byford. « Le bandit avait sûrement de l’audace et il a été chanceux de s’en être tiré comme cela. »

« Nous avons arrêté plusieurs bandits dans le passé », a souligné le chef Byford, « mais ils étaient toujours recherchés par d’autres limiers. »

hold up banque westmountWestmount Plaza, où la banque Royale est située jusqu’à nos jours. Crédit photo : Histoire-du-Quebec.ca