Histoire du Québec

Historique de la Banque du Canada

Historique de la BDC

 C’est en septembre 1944, en pleine guerre mondiale, que le Parlement du Canada crée la Banque d’expansion industrielle. Le Parlement confie à la BEI le mandat d’aider les petits fabricants de matériel de guerre à reconvertir leurs activités à une économie de temps de paix. Ainsi, au moment de la fondation, l’aide de la BEI visait essentiellement les entreprises industrielles.

Dans les années cinquante, la Loi sur la BEI a été modifiée plusieurs fois. De cette façon, la banque a été capable d’accorder des prêts à presque tous les secteurs d’activité. Alors, au début des années soixante, soit vingt ans après sa création, la Banque d’expansion industrielle comptait déjà 22 succursales et servait un large éventail de secteurs d’activité.

Dans les années 1970, la BEI devient le premier organisme au Canada à offrir des services de consultation, de formation et de planification en gestion aux propriétaires de PME. Le gouvernement fédéral donc recommande que le mandat de la BEI soit élargi pour qu’elle devienne officiellement un guichet unique pour les PME, et on décide de créer une société d’État distincte, propriété directe du gouvernement fédéral.

Cette institution devrait succéder à la BEI. Le 2 octobre 1975, la Banque fédérale de développement (BFD) est ainsi fondée pour succéder à la BEI. Dans les années quatre-vingt, une division des Placements bancaires chargée essentiellement de fournir du financement par actions aux PME est créée. À compter de ce moment, les succès de la Banque sont largement le résultat d’innovations qui visent à mieux répondre aux besoins des PME canadiennes. La formation de partenariats avec des propriétaires d’entreprise et d’autres organismes qui soutiennent les entrepreneurs est un autre facteur qui a contribué à son essor.

Le 13 juillet 1995, la nouvelle Loi sur la Banque de développement du Canada est adoptée. Désormais, la BDC a un nouveau mandat d’intérêt public, élargi et dynamique en vertu duquel la banque accorde une attention particulière aux entreprises exportatrices et à celles des secteurs de la technologie. Ensuite, en avril 2002, la Banque dé développement du Canada a vu son mandat renouveler pour une période de 10 ans.

Aujourd’hui, la BDC joue un rôle de premier plan dans le monde des affaires en fournissant des services financiers et consultatifs aux petites et moyennes entreprises canadiennes. Elle contribuer à créer et à développer des entreprises canadiennes en leur offrant du financement, du capital de risque et des services de consultation, avec une attention particulière sur les PME.

rue_mcgill

Photo : Histoire-du-Québec.ca