Histoire du Québec

De grandes villes

De grandes villes

Un tour d’horizon de quelques grandes villes

À l’époque où Giovanni da Verrazano découvrait une baie vide et ses promontoires, site de la future ville de New York, certaines des grandes cités qui aujourd’hui, comme celle-ci, rayonnent d’un grand éclat, possédaient déjà un long passé. D’autres naissaient à peine. Les dômes dorés de la cathédrale de l’Archange Saint-Michel à Moscou, étincelaient déjà au-dessus des murs du Kremlin et cette capitale connaissait une croissance fiévreuse.

Fondé par Kubilay Khân au XIIIe siècle, le Cambalue de Marco Polo, Pékin ou Beiging, offrait à l’abri de ses murs un entassement de splendides pagodes et de palais, de terrasses et de grandes portes.

À Rome, selon la conception magnifique de Bramante, la cathédrale Saint-Pierre prenait forme. À Paris, le Louvre se construisait sur les fondations d’un vieil arsenal et l’on démolissait une fabrique de tuiles pour dessiner les jardins des Tuileries.

En regard, Belin n’était encore que la réunion de deux villages boueux, rassemblés à une époque récente pour donner une capitale au sombre état du Brandebourg.

Tokyo (alors Edo) se composait de quelques huttes de pêcheurs.

ville_mont_royal_hiver_quebec

Aux Amériques, qu’exploraient si activement Verrazano, Jacques Cartier, John Cabot et d’autres pionniers, une cité admirable et bien plus vieille, avec ses palais, ses terrasses, ses chaussées, la capitale des Aztèques, Tenochtitlan, venait d’être mis à sac par une bande déchaînée d’Espagnols en quête d’or. Sur ses ruines, une autre grande capitale s’élèvera plus tard, Mexico…