Histoire du Québec

Glossaire des termes

Glossaire des termes historiques

Voici notre petit glossaire des mots rares et des termes archaïques, architecturaux, religieux, maritimes, etc. utilisés dans nos articles sur l’histoire de la Nouvelle-France:

  • Abat-vente : ensemble de lames inclinées dont on garnit les clochers pour les protéger du vent et de la pluie, et surtout pour renvoyer le son des cloches vers le sol.
  • Abside : extrémité du coeur d’une église, en forme de demi-cercle.
  • Acanthe : motif décoratif en forme de feuille sur les chapiteaux – partie supérieure des piliers de style corinthien.
  • Agapes : banquets.
  • Aide : taxes à la consommation, notamment sur le vin, en France et en Nouvelle-France.
  • Aiguillettes : cordons ferrés aux deux bouts servant à la fermeture des vêtements.
  • Algarade : attaque brusque.
  • Angélus : prière en latin, commençant par ce mot, récitée le matin, à midi et le soir. Par extension, sonnerie de cloche annonçant cette prière.
  • Annalistes : historiens.
  • Antienne : chant qui vient après un psaume. Par extension : discours répétitif.
  • Antipape : titre désignant une personne ayant revendique les prérogatives du pape en détriment du pape légitime
  • Apostat : celui qui a abandonné sa foi.
  • Apostume : abcès.
  • Appas : Se dit des attraits, des charmes chez une femme, en particulier ses seines.
  • Arc-boutant : maçonnerie en arc élevée à l’extérieur d’un édifice pour soutenir un mur.
  • Architrave : partie de l’architecture qui repose sur les colonnes.
  • Arquebuse : arme à feu, qu’on fait partir à l’aide d’une mèche ou d’un rouet se bandant avec une clef.
  • Arquebusier : soldat armé d’une arquebuse.
  • Arroi : équipage.
  • Arts libéraux : arithmétique, astronomie, géométrie, grammaire, musique, philosophie, rhétorique.
  • Attifé : habillé de manière bizarre ou ridicule.
  • Attique : étage de proportions plus petites situé au sommet d’une construction, en dessous du toit.
  • Aubade : Air chanté à l’aube ou dans la matinée, sous les fenêtres de la femme que l’on courtise (la sérénade se fait le soir ou la nuit).
  • Aube : tunique blanche qui porte un ecclésiastique qui officie.
  • Auditeur : magistrat commis d’une charge particulière (par exemple, d’entendre les dépositions et les plaidoiries).
  • Aune : mesure de 1,2 mètres.
  • Avent : Période de préparation à l’avènement de Jésus dans la liturgie catholique, soit les quatre semaines précédant Noël.
  • Badroyeur : ouvrier qui tanne les peaux (v. tanneur).
  • Bagatelle : chose sans importance.
  • Bailli : officier royal au nom duquel la justice était rendue.
  • Bahut : coffre au couvercle bombé.
  • Baladin : comédien ambulant, par extension personne peu sérieuse.
  • Banal (moulin banal, four banal) : communal.
  • Basse-cour : cour différente de la cour principale, où se trouvent dépendances et écuries.
  • Batifoler : S’adonner à des jeux légers et futiles (de l’italien battifolle, boulevard où les jeunes gens allaient s’amuser.
    Bedeaux : sergent de justice, responsable du maintien de l’ordre.
  • Bégoueles : se dit des personnes dont le comportement est excessivement prude.
  • Béguin : petite coiffe.
  • Billevesée : sottise.
  • Billon : en France du XVIIe siècle, c’est un alliage d’argent et de cuivre ou d’étain.
  • Bleutte (bleute) : Oeuvre légère, pleine de sentimentalisme et sans prétention (chanson, livre, pièce). Vient de l’ancien français bélue – étincelle.
  • Boursier : fabricant de bourses à tenir les cheveux.
  • Brigandine : cuirasse dont les plaques de métal sont fixées sur du tissu ou du cuir
  • Bicoquet : sorte de casque.
  • Bimbeloterie : fabrication des jouets.
  • Bombarde : machine de guerre servant à lancer de grosses pierres.
  • Bossette : clou d’ornement.
  • Bouc : forme que prend le diable le jour du sabbat.
  • Bouge : endroit mal famé.
  • Boujon : barre, traverse de fer.
  • Boullaye : gros bâton dont on se sert pour écarter la foule dans les cérémonies publiques.
  • Bourdon : grosse cloche.
  • Bourrel : bourreau.
  • Bourrelet : coiffure rembourrée que l’on mettait aux enfants pour éviter qu’ils ne se fassent mal à la tête en tombant.
  • Brandon : espèce de torche.
  • Brassard : pièce d’armure couvrant le bras.
  • Brayes : pantalons amples.
  • Breche-dent : édenté, qui a perdu des dents.
  • Bréviaire : livre d’office divin contenant les formules de prières.
  • Brodéquins : 1) chaussures qui montent jusqu’au bas de la jambe. 2) instrument de torture visant à serrer les jambes d’un condamné.
  • Brocart : beau tissu de soie, enrichi par des réseaux des fils d’or et d’argent.
  • Bulle : un décret du pape qui prend la forme d’une lettre munie d’un sceau en plomb.
  • Butor : grotesque personnage.
monument a champlain Glossaire

Monument de Samuel de Champlain, Québec, Glossaire

Ville de Québec, Samuel de Champlain. Photo © Histoire-du-Quebec.ca

  • Cabestan : treuil sur lequel peut s’enrouler un câble et qui sert à tirer un fardeau.
  • Cagoux : lépreux.
  • Caque : baril où l’on empile les harengs salés.
  • Calebasse : récipient fait d’une espèce de courge vidée et séchée.
  • Camichon : biscuit sec.
  • Campane : motif en passementerie en forme de clochettes.
  • Campanule : pour campanile, petit clocher.
  • Capitation : impôt très proche de l’impôt par tête qui a existé dans la Rome antique et en France. Le terme dérive du Latin caput.
  • Cappette : petite cape.
  • Cartulaire : recueil des titres de propriété et privilèges d’une église ou d’un monastère.
  • Caudataire : celui qui porte la queue d’une robe.
  • Cave : enfoncé, creux.
  • Censive : droit payé au propriétaire d’une terre.
  • Cervoise : bière.
  • Chape : manteau de cérémonie, sans manches, proche d’une cape, attache sur le devant par une agrafe.
  • Chaperon : bande d’étoffe qui servait de coiffure aux femmes.
  • Chapés : vêtus d’un chape, manteau d’ecclésiastique.
  • Charme : pouvoir magique.
  • Charnier : lieu où sont entassés les cadavres (tombés dans une bataille, victimes d’une épidémie, etc.)
  • Chanoines : dignitaires ecclésiastiques jouissant d’un revenu (canonicat).
  • Chantres : chanteurs religieux.
  • Charivari : concert grotesque offert à l’occasion de secondes noces, quand les mariés sont mal assortis, notamment lorsque la différence d’âge est importante.
  • Charte : titre de propriété, de vente ou de privilège octroyé.
  • Châsse : coffre où l’on garde les reliques d’un saint.
  • Chat sauvage : raton-laveur.
  • Chauffedoux : petit poêle.
  • Chenets : pièces métalliques jumelles placées dans une cheminée, sur lesquelles on pose les bûches.
  • Chenil : logement pour les chiens. Par extension, lieu sale.
  • Chimère : monstre fabuleux, dont le corps participe traditionnellement de la chèvre, du lion et du dragon.
  • Ciboires : coupes où l’on place les hosties consacrées.
  • Clinquant : objet brillant.
  • Comble : partie la plus haute d’une construction, destinée en particulier à supporter le toit.
  • Complies : la dernière des heures de l’office divin, le soir, après les vèpres.
  • Concile : assemblée des évêques convoquée pour des questions de dogme, de morale, de discipline.
  • Conclave : assemblée réunie pour élire le pape.
  • Contre-cour : mur de fonds d’une cheminée ou la plaque ornée qui le découvre.
  • Cordelier : moins de l’ordre de Saint-François d’Assise, ainsi appelé parce qu’il porte comme ceinture une corde à trois noeuds.
  • Cornu : étrange, extraordinaire.
  • Cothurne : chaussures qui montent jusqu’à mi-jambe.
  • Cougar (couguar en anglais) : Une femme indépendante et à la personnalité forte, qui fréquente un homme d’au moins huit ans plus jeune qu’elle.
  • Coupetées : sonnerie que l’on obtient en frappant d’un seul côté, avec le battant la cloche immobile.
  • Crecelle : moulinet de bois qui produit un crépitement que la liturgie catholique utilise pour remplacer les cloches pendant les trois premiers jours de la semaine sainte.
  • Croc : longue perche terminée par un crochet.
  • Crosse : bâton porté par certains ecclésiastiques comme insigne de leur pouvoir spirituel et disciplinaire.
  • Cul-de-lampe : ornement dont la forme fait penser au dessous d’une lampe d’église, un peu évasé.
  • Damas : étoffe d’une seule couleur ornée de dessins satinés en relief.
  • Damasquiné : incrusté d’un filet d’or, d’argent ou de cuivre formant un dessin.
  • Damp (dam, dom) : seigneur.
  • Décret : acte de l’autorité ecclésiastique, et par métonymie, recueil de ses actes, base du droit canon.
  • Déterminance : acte composé de thèses soutenus de certains des ouvrages qui servaient de base à l’enseignement.
  • Diaphane : très pâle, qui donne une impression de fragilité.
  • Dinandinier : fabricant de pots.
  • Dogue : monstre ressemblant à un énorme chien.
  • Doreloterie : genre de passementerie.
  • Drapel : drapeau.
  • Droit canon : droit ecclésiastique qui concerne les règles en matière de foi et de discipline.
  • Ébarbillonné : déchiré.
  • Échansonnerie : service de fourniture des boissons.
  • Échevin : adjoint du bourgmestre (maire).
  • Écheveau : ensemble de fils textiles repliés et réunis par un fil de liage.
  • Éconduit : Se dit d’un soupirant dont les avances ont été repoussées avec plus ou moins de ménagements.
  • Écorcherie : lieu de l’abattoir où l’on écorche les bêtes.
  • Éffaré : farouche, cruel.
  • Égrugeoir : petit récipient en bois dont on se sert pour moudre et sécher le sel.
  • Embéguiné : qui porte un béguin, coiffe couvrant la tête et les joies.
  • Empenné : couvert de pennes (de plumes).
  • Encaquer : Mettre les harengs en caque (v. caque).
  • Enluminure : décoration faite en couleurs vives.
  • Entablement : terme d’architecture, il désigne la saillie, aux sommets des murs d’un bâtiment qui supporte la charpente et la toiture.
  • Entrevous : intervalles entre les poutres apparentes d’un plafond.
  • Épave : bien perdu et non réclame.
  • Épiphanie : Manifestation, présentation (mot d’origine grecque). La fête chrétienne du 6 janvier célèbre l’une des manifestations de Dieu (théophanie) dans le monde.
  • Épithalame : poème, composé pour un mariage, célébrant les époux.
  • Équarrir : tailler à angles droits.
  • Escarboucles : pierres précieuses.
  • Espaliers : arbres fruitiers qu’on fait pousser le long d’un mur.
  • Essorillement : mutilation des oreilles.
  • Estoc : grande épée.
  • Étole : bande d’étoffe que l’évêque, le prêtre ou le diacre portent comme une écharpe.
  • Étoupe : partie grossière de la filasse de chanvre ou de lin.
  • Fabrique : ensemble des clercs et des laïcs chargé de veiller à l’administration des fonds d’une église.
  • Farlouche (ou ferlouche) : garniture composée d’un mélange de mélasse, de cassonade et de raisins secs pour faire une tarte à farlouche.
  • Faquin : coquin, homme méprisable.
  • Fenêtres ogives : fenêtres en forme d’ogives.
  • Flambe : épée à lame ondulée, dont la forme rappelle une flamme.
  • Fleur bleue : Femme sentimentale, peut-être, un peu naïve (dans le langage des fleurs, le bleu pâle exprime une tendresse discrète et inavouée.
  • Fourbir : faire briller un objet métallique.
  • Fourille : service de fourniture des aliments.
  • Fournaise : foyer ardent et centre d’activités intenses.
  • Furie : violence particulièrement vive.
  • Futaie : forêt d’arbres élevés.
  • Futaille : tonneau ou ensemble de tonneaux.
  • Girons : dessus des marches.
  • Glabre : dépourvue de poils.
  • Gonelle : robe.
  • Gorgerette : collerette tombant sur la poitrine.
  • Gousset : petite bourse, d’abord portée sous l’aisselle, puis dans la ceinture du pantalon.
  • Grimaud : mauvais écolier.
  • Gruyer : officier chargé des délits commis dans les forêts.
  • Guet : troupe chargée de la surveillance nocturne d’une ville.
  • Guillochés : ornés de traits gravés en creux et entrecroisés.
  • Guimpe : morceau de toile qui encadre le visage et descend jusqu’à la poitrine.
  • Guivre : dans un blason, serpent monstrueux dévorant les humains.
  • Jaquette : robe portée par les garçons.
  • Hornois : harnais, équipement d’un homme d’armes.
  • Hôtel-Dieu : hôpital, hospice.
  • Huche : grand coffre de bois utilisé notamment pour conserver le pain.
  • Hure : tête du sanglier, du cochon et, par extension, des bêtes fauves.
  • Hypocras : vin sucré où l’on a fait infuser de la cannelle et du girofle.
  • Incarnat : d’un rouge vif.
  • Laboratoire : Lieu où se prépare quelque chose (cuisine, etc.).
  • Lantenier : fabricant des lanternes.
  • Larve : fantôme monstrueux, vampire.
  • Lavabo : dans une église, fontaine servant pour les ablutions pureificatoire, située à la droite de l’autel.
  • Lée : étendue.
  • Légat : ambassadeur du Saint-Siège.
  • Lieue : unité de distance correspondant à environ 4 kilomètres.
  • Limonier : cheval de trait.
  • Livre d’heures : livre où sont contenues toutes les prières à prononcer dans la journée.
  • Logette : petite pièce.
  • Loup-cervier : lynx.
  • Luxure : péché de la chair, recherche et pratique des plaisirs sexuels.
quebec ancien glossaire

Château Frontenac

Toits de Québec. Photo : © Histoire-du-Québec

  • Machicots : officiers du choeur dans une église.
  • Magot : variété de singe. Par extension, homme très laid.
  • Maitre-autel : autel principal d’une église.
  • Mansuetude : qualité qui consiste à pardonner avec générosité.
  • Marchand feron : marchand de fer.
  • Maréchal ferrant : artisan dont le métier est de ferrer les chevaux et les animaux de trait.
  • Marmousete : petit garçon ou homme de petite taille.
  • Massepain : pâtisserie constituée d’amandes pilées, de sucre et de blanc d’oeuf.
  • Matutinel (clerc matutinel) : clerc chargé de l’office de matines, celui qui a lieu le plus tôt dans la journée.
  • Maxime : formule qui résume de manière frappante un principe moral, un règle de conduite, un jugement.
  • Mégissier : ouvrier, artisan qui tanne les peaux pour en faire du cuir.
  • Membrure : ensemble des membres, corps.
  • Méphitique : qui sent mauvais.
  • Mignardises : Des mines coquettes adoptées dans le but de séduire. Confiseries servies à la fin d’un repas.
  • Mire : médecin.
  • Missel : livre qui contient les prières et les lectures nécessaires pour la messe.
  • Mitrés : qui portent une mitre, coiffure en hauteur, de forme oblongue, porté par les évêques.
  • Moine-bourru : être effrayant, vampire.
  • Montueux : qui présente des montées et des descentes.
  • Morion : casque.
  • Mortuologe – liste des défunts.
  • Motet : chant d’église à plusiurs voix.
  • Moulin banal : moulin communal.
  • Moule : ancienne mesure de bois de chauffage.
  • Moyeu : pièce centrale de la roue dans laquelle se glisse un axe.
  • Mugot : magot, trésor.
  • Muid : mesure de volume, 268 litres de vin. Par extension, tonneau qui contient ou de capacité d’un muid.
  • Muse : Chacune des neuf déesses grecques qui présidaient aux arts. Synonyme : égérie. La Muse : symbole de la poésie, femme qui inspire un poète, un écrivain, un peintre, etc.
  • Narquoi : blessé de guerre.
  • Navrure : blessure.
  • Oblat : personne qui a intégré une communauté religieuse en lui abandonnant ses biens, en acceptant de respecter certaines règles, mais sans prononcer de voeux, ni renoncer au costume laïque.
  • Oblongue : allongé, plus longue que large.
  • Official : juge du tribunal de l’évêque.
  • Officialité : tribunal ecclésiastique.
  • Officiant : celui qui célèbre l’office religieux.
  • Oripeaux : vêtements usés.
  • Paillard : homme qui couche sur la paille. Par extension, débauché.
  • Palefrenier : valet en charge du soin des chevaux.
  • Pancarte : perçue sur les marchandises importées en ville.
  • Panetier : officier chargé du pain.
  • Papiers terriers : registres contenant la description des biens fonciers dépendant d’un seigneur.
  • Parchon : échevin chargé des tutelles et des successions.
  • Passion : tableau de la crucifixion du Christ.
  • Pâté : ensemble de bâtiments.
  • Patenôtre : prière.
  • Peigre : voleur.
  • Pestilence : maladie épidémique, la peste.
  • Pharmocopole : pharmacien.
  • Pharmaque : médicament ou drogue.
  • Philtre : potion magique.
  • Pignon : partie supérieur d’un mur.
  • Pilori : poteau ou pilier tournant, sur la plate-forme duquel on attache un condamné pour l’exposer à la foule.
  • Pistolier : cavalier armé de pistolets.
  • Plein cintre : voûte en plein cintre, dont la courbure est un demi-cercle.
  • Plomb : cuvette qui sert à l’évacuation des eaux usées.
  • Pomelle : sorte de rondelle.
  • Portier : celui qui garde une porte de la ville.
  • Poterne : porte dérobée dans une muraille.
  • Pourpoint – partie du vêtement qui couvre le torse.
  • Psyché (la psyché) : l’âme.
  • Puîné : le plus jeune.
  • Présidial : tribunal du dernier recours, dont le jugement ne peut l’objet d’aucun appel.
  • Prestige : signe magique.
  • Prestigieux : magique.
  • Prétentaine (courir la prétentaine) : Faire des escapades, avoir des aventures galantes. Viendrait du normand pertintaille, ornement de robe. Synonymes : Badiner, courir le guilledou, marivauder
  • Prime : la première des heures de prière (6 heures du matin).
  • Primicier : premier sur la liste d’une abbaye.
  • Privautés : Libertés jugées déplacées qu’un homme se permet avec une femme.
  • Quenouille : petit bâton garni d’une matière textile que les femmes filent au moyen du rouet (v. aussi rouet).
  • Queux : cuisinier.
  • Rapine : vol.
  • Réchigné : répugnant.
  • Récri : cri de protestation ou d’agacement.
  • Regratteur : revendeur de restes.
  • Reliquaire : boîte où l’on renferme les reliques.
  • Réveilloner : Festin qui se fait la veille du jour de l’An.
  • Repaire : cachette, refuge.
  • Rinceaux : ornements sculptés ou peints, arabesques, figurant l’enroulement d’un rameau.
  • Ripaille : festin, repas très copieux et élaboré.
  • Ripailler : Prendre part à un repas très copieux et élaboré.
  • Romanesque : Qui tient du roman ou, en parlant d’une personne, qui a tendance à concevoir la vie comme un roman
  • Ronde-bosse (en ronde bosse) : en relief.
  • Roquet : sorte de tunique ou de casaque.
  • Rouelle : rondelle.
  • Rouet : machine à filer.
  • Ruisseau : caniveau de chaque côté de la chaussée ou au milieu de la rue, servant à l’évacuation des eaux ménagères et des eaux de pluie.
  • Sabbat : assemblée nocturne, bruyante et inquiétante (de sorciers et de sorcières, mais de n’importe qui).
  • Sablière : grosse poutre horizontale en haut d’un mur.
  • Sachette : recluse ainsi nommée d’après le sac qui lui sert d’habit.
  • Salamandre : petit amphibien, noir et jaune, censé resister au feu.
  • Sandal : sorte de taffetas, tissu de soie.
  • Santons : Figurine (en argile) qui décorent les crèches et représentent notamment L’Enfant Jésus, la Vierge marie, saint Jospeh, le boeuf et l’âne, les bergers. Vient du mot provençan sntoun signifiant petit saint.
  • Sauvagine : nom collectif des oiseaux sauvages.
  • Scel : sceau.
  • Scribe : celui qui écrit les textes officiels et les actes publics.
  • Serpe : Outil formé d’une grande lame tranchante recourbée en croissant
  • Serpentine : sorte de canon.
  • Simagrées : manières ridicules.
  • Simarre : robe grande.
  • Solive : pièce de la charpente qui repose sur des piliers ou des saillies du mur et qui supporte un plancher.
  • Soudard : homme d’armes grossier et vulgaire.
  • Souquenille : longue tunique, usée et sale.
  • Stalles : sièges de bois, dans le coeur d’une église, réservés aux membres du clergé.
  • Stryge : vampire tenant de la femme et de la chienne.
  • Sueur : métier du travail des peaux.
  • Suif : graisse animale fondue dont ont fait des chandelles.
  • Surbaissement : arc surbaissé, dont la hauteur est inférieure à la moitiée de la largeur.
  • Surtout : vêtement de dessus, cape ou grand manteau.
  • Suzerain : dans le système féodal et seigneurial, seigneur dont dépend un vassal.
Nouvelle-France. Glossaire des termes historiques

Ville de Québec

Gentilhomme du temps de la Nouvelle-France, transporté dans l’actualité grâce à la machine à explorer le temps. Photo : © Histoire du Québec.ca

  • Tabernacle : petit armoire où l’on dispose le ciboire (v. ciboire)
  • Taillandier : fabricant d’outils tranchants.
  • Tanné : de couleur brun clair.
  • Tanneur : ouvrier, artisan qui tanne les peaux pour en faire du cuir.
  • Tartare : synonyme d’enfer.
  • Thaumaturge : faiseur de miracles. Le frère André était surnommé le thaumaturge du mont Royal.
  • Théorie : groupe de personnes qui se suivent.
  • Tiare : la coiffe du pape.
  • Tiretaine : tissu grossier.
  • Toise : mesure de longueur d’approximativement 2 mètres de longueur.
  • Tombereau : voiture de transport et de charge.
  • Touaille : serviette, drap, toile.
  • Tourbe : matière combustible qui résulte de la composition des végétaux.
  • Tournelle : tourelle.
  • Train : comportement.
  • Traite : droit de douane.
  • Trèfles : motifs décoratifs reprenant la forme d’un trèfle.
  • Troubadour : Poète et musicien des XIIe et XIIIe siècle qui composait ses verses dans la langue d’oc.
  • Trouvère : Homologue de troubadour qui écrivait ses oeuvres dans la langue d’oïl (nord de la France).
  • Tru (true) : péage, tribut.
  • Truage : péage.
  • Truandier : truand.
  • Tuerie : abattoir.
  • Turpitude : action basse, indigne, honteuse.
  • Vachère : femme qui mène paître les vaches.
  • Vermicelles : motifs architecturaux en forme de filaments.
  • Vêpres : office religieux célébré le soir.
  • Vigile : veille.
  • Vire-chiens : monsieur âgé qui s’asseyait à l’arrière de l’église, sur un banc surélevé et qui surveillait les gens pour qu’ils aient une bonne conduite (synonymes : connétable, constable).
  • Vivier : bassin d’eau constamment renouvelé.
  • Voyer : officier chargé de la police, de la construction et du maintien des rues.

Glossaire des termes historiques