Histoire du Québec

Fusion des Bourses

La Bourse de Londres fusionne avec Montréal et Toronto

Le 9 février 2011, la Bourse de Londres a annoncé une transaction majeure dans le monde de la finance : elle s’est entendue avec la haute direction du groupe TMX, l’entreprise torontoise qui contrôle la Bourse de Montréal et la Bourse de Toronto, pour une fusion entre les entreprises. La transaction a été approuvée à l’unanimité par les conseils d’administration des deux entreprises, mais elle aurait nécessité deux mois de négociations.

Toutefois, cette offre d’achat est majeure pour le Canada et nécessite l’approbation des autorités financières de l’Ontario et du Québec. Évidemment, les autorités réglementaires du Canada et du Royaume Uni devront elles aussi accepter ce marché avant qu’il devienne une réalité.

Les participations respectives des actionnaires de la Bourse de Londres et de celle de Toronto seront de 55% et 45%.

Si la transaction va de l’avant, la nouvelle entreprise sera gigantesque. Le montant total de la transaction serait de 3,2 G$, alors qu’à l’heure actuelle la TMX vaut 2,99 G$. Si la transaction se réalise, chaque actionnaire de TMX recevra 2,99 actions ordinaires du London Stock Exchange.

L’entreprise compterait plus de 6700 sociétés cotées au sein d’une vingtaine de bourses à travers le globe, ce qui en ferait la première au niveau mondial. Les revenus devraient augmenter de 56 M$ d’ici trois ans (en 2014) et 160 M$ d’ici cinq ans (en 2016).

La nouvelle entité maintiendrait les noms de ses marques existantes et elle aurait un double siège social partagé entre Londres et Toronto. Son conseil d’administration compterait quinze personnes, dont 8 choisies par Londres et 7 par Toronto.

London Stock Exchange promet d’ailleurs de reconnaître les forces de chacune de ses divisions. Calgary demeurerait un centre névralgique en matière d’énergie et Montréal conserverait le contrôle des produits dérivés. À titre de parquet financier, Montréal pourrait bénéficier de la gestion des produits dérivés, notamment en lançant une expansion en Asie.

L’annonce a été faite par Xavier Rolet de la Bourse de Londres et Tom Kloet de la Bourse de Toronto.

john_molson_school_businessCrédit photo : Histoire-du-Québec.ca