Histoire du Québec

Histoire des francs-maçons du Québec

Histoire des francs-maçons du Québec

On pense généralement que la franc-maçonnerie fut introduite en Nouvelle-France par des officiers de l’armée française au milieu du XVIIIe siècle. Mais ce sont des Britanniques qui développèrent cette société philosophique et initiatique secrète, qui prône la charité, la vérité, la liberté et l’espérance.

Ces termes sont d’ailleurs gravés sur la frise qui couronne le soubassement du Temple Maçonnique de Montréal, siège des loges des libres penseurs.

Au fil des années, il y eu plusieurs controverses entre les francs-maçons d’expression française et les francs-maçons anglophones. On raconte cependant que les généraux Wolfe et Montcalm, qui combattaient dans des camps opposés, furent tous les deux francs-maçons et se rencontraient durant la guerre.

Aujourd’hui, la Grande Loge du Québec conserve son caractère mystique, accompagné d’un certain nombre de symboles, d’allégories, de rites d’initiation, etc.

Ironiquement, le Temple maçonnique de Montréal, siège de la Grande Loge des francs-maçons du Québec, se trouve en face du Grand Séminaire de Montréal, où sont formés des prêtres catholiques. Une situation intéressante, quand on sait que l’Église et les francs-maçons ont souvent entretenu des relations pour le moins conflictuelles.

Francs-maçons du Québec: temple maçonnique

Francs-maçons du Québec : Temple maçonnique de Montréal

Temple maçonnique de Montréal. Photo : © GrandQuebec.com, tous droits réservés