Histoire du Québec

Fin de l’Union nationale

Fin de l’Union nationale

Criblée de dettes, l’Union nationale, qui fut toute puissante sous Maurice Duplessis et qui a formé le gouvernement du Québec durant 24 ans, dont 16 années d’affilée de 1944 à 1960, n’est plus autorisée à avoir d’existence légale comme parti politique. Cette décision du directeur général des élections, Pierre-F. Côté a interdit par le fait même à cette formation tout droit de recueillir des contributions ou même d’effectuer quelque dépense que ce soit.

C’est la première fois au Québec qu’un parti politique perd son autorisation par dette, mais cette décision vient mettre fin à une situation que l’UN était impuissante à redresser depuis quelques années. On compte désormais 18 partis reconnus officiellement.

Fondée le 7 novembre 1935 par Maurice Duplessis grâce à la fusion de deux partis d’opposition, l’Action libérale nationale et le parti conservateur, l’Union nationale devait s’emparer du pouvoir pour la première fois le 17 août 1936. Ce gouvernement ne dura qu’un mandat et l’UN dut attendre les élections de 1944 avant d’être reportée au pouvoir, un pouvoir qu’elle a conservé jusqu’en 1960.

L’Union nationale a survécu 30 ans à la mort de son fondateur, Maurice Duplessis.

(20 juin 1989).

Duplessis

Maurice Duplessis

Maurice Duplessis lors d’une envolée oratoire. Source de la photo : Archives de La Presse, photo du domaine public