Histoire du Québec

Fédération Desjardins

Création des Unions régionales et de la Fédération provinciale Desjardins

Au lendemain du décès d’Alphonse Desjardins, fondateur du mouvement coopératif Desjardins, ses collaborateurs prennent le relais. Ils mènent à terme son projet d’une fédération provinciale des caisses populaires.

Le 15 décembre 1920, alors, la première union régionale de caisses naît à Trois-Rivières et l’année suivante, une union régionale se forme à Lévis pour regrouper la région de Québec. Puis, deux autres unions voient le jour: la première naît à Montréal en 1924 et la deuxième en Gaspésie, en 1925. Ces premières unions sont fondées sur le modèle conçu par le fondateur, sauf qu’elles se basent sur les régions ou diocèses du Québec et non sur les provinces du Canada.

Ces organismes deviendront plus tard les fédérations des caisses populaires. Cependant, ralenties par la récession du début des années 1920 et fortement secouées par la crise économique de 1930, les caisses populaires voient diminuer leur nombre, leur membership et leur actif total, mais peu à peu elles reprennent le chemin de la croissance. La Fédération des unions régionales des caisses populaires Desjardins voit le jour en 1932. Les objectifs de la Fédération sont, notamment, de donner aux caisses un soutien technique et de pourvoir à leur inspection.

Elle regroupe les quatre unions régionales existantes à l’époque et elle intégrera les six autres qui se formeront de 1934 à 1944.

Dès 1934, le gouvernement du Québec alloue une subvention annuelle à la Fédération pour assurer l’inspection des caisses. En 1934, l’union régionale de Sherbrooke est créée et en 1937, c’est la fondation de l’union du diocèse de Rimouski. En 1935, le journal La Caisse populaire Desjardins voit le jour. Il deviendra en 1941 La Revue Desjardins.

La Grande Dépression qui suit la crise économique de 1929, amène le clergé, les universitaires et les leaders sociaux du Québec à se tourner vers la coopération pour réformer l’économie. Par ailleurs, le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale contribue à la croissance financière des caisses.

Au cours de la seule année de 1944, il s’est fondé 115 caisses sur le territoire de la province. En 1944, on dénombre ainsi au Québec 877 caisses populaires, dont l’actif global atteint 88 millions de dollars. Ces caisses couvrent l’ensemble du territoire du Québec, alors que s’organisent des services centralisés professionnels, qui forment les premiers employés permanents.

desjardins

Mouvement Desjardins. Photo: Histoire-du-Québec.ca