Histoire du Québec

Amérindiens et érable au Québec

Amérindiens et érable

Pour les Amérindiens, la récolte de l’eau d’érable était très importante. C’était leur nourriture préférée et on l’utilisait comme boisson rafraîchissante aux propriétés médicinales.

De plus, l’eau d’érable servait comme assaisonnement pour les plats les plus divers et le sucre d’érable était employé dans les repas de fête ou de cérémonie.

Sa cueillette et la transformation de l’eau d’érable en sirop était l’occasion pour les Amérindiens de rassemblements rituels et sociaux.

Les techniques acéricoles traditionnelles n’étaient pas simples et, en général, ce sont toujours les mêmes que l’on utilise de nos jours. Le maître-sucrier fait bouillir le précieux liquide dans d’immenses chaudrons de fonte, les érables étant auparavant incisés. Ce processus, qui s’appelle le gemmage, s’effectuait au début du printemps, tout de suite après le retour des chasseurs. Chaque famille s’occupait d’un certain nombre d’arbres et préparait son propre sirop d’érable.

La cabane à sucre, le festin traditionnel québécois, est en fait la réplique et la continuation des fêtes des Amérindiens après la récolte de l’eau d’érable.

Amérindiens et érable !

 Amérindiens et érable - sirop d'érable

Érable, une sculpture dans le parc de la pointe de l’île de Montréal

Une sculpture dans le parc René-Lévesque.  Amérindiens et érable. Photo : Histoire-du-Québec

Pour en apprendre plus sur le thème, à lire également :