Histoire du Québec

Édifice Lomer-Gouin

Édifice Lomer-Gouin

À l’angle des rues Saint-Amable et De La Chevrotière, l’édifice Lomer Gouin, construit en 1990, se distingue des autres édifices de la colline Parlementaire. Cet édifice de prestige héberge le siège social de l’entreprise La Capitale. Avec la construction de cet édifice de brique rouge, on assiste à une volonté d’insertion des nouveaux édifices gouvernementaux dans le quartier environnant, alors que les édifices gouvernementaux devaient précédemment s’harmoniser avec l’Hôtel du Parlement ou, dans le cas de l’édifice Marie-Guyart, faire résolument « moderne ».

Cet édifice a été conçu par les architectes Hudon et Julien. Ce secteur dominant de Québec a tout pour plaire à ses locataires.

Le nom de l’édifice honore Lomer Gouin, premier ministre du Québec de 1905 à 1920 et gendre d’Honoré Mercier. Lomer Gouin favorise l’industrialisation de la province et fait adopter plusieurs mesures sociales. En 1907, son gouvernement interdit l’embauche d’enfants de moins de 14 ans. En 1910, le gouvernement Gouin limite à 58 heures la semaine de travail. Devenu lieutenant-gouverneur de la province de Québec, Lomer Gouin meurt subitement dans l’Hôtel du Parlement en 1929.

L’édifice Lomer-Gouin est situé au 575, rue Saint-Amable.

Édifice Lomer-Gouin

Édifice Lomer-Gouin

L’architecture de l’édifice Lomer-Gouin s’harmonise sans bruit avec le quartier environnant de la colline Parlementaire. Photo : Google Maps