Histoire du Québec

Découverte du Canada

Découverte du Canada

Nos textes sur la première période de l’existence de ce qui deveindra avec le temps la Nouvelle-France, le Bas-Canada et la province du Québec, une partie intégrante de la Confédération canadienne. Cette section de notre site web porte sur toutes les questions reliées aux voyages d’exploration lors de la période de la Rénaissance, ainsi que un grand nombre d’épisodes qui ont eu lieu lors des premiers voyages des Européens au Canada. Nous ajoutons de nouveaux textes régulièrement, ainsi revenez plus tard pour découvrir de nouveaux renseignements sur la période de la Déciuverte du Canada :

Français noble

Un français noble. Photographie : Histoire-du-Québec.ca, sculpture dans le Musée Grévin de Montréal.

L’âge des découvertes

Il faudrait, peut-être, avoir connu cette impression incroyable d’une tempête heureusement traversée à bord d’un bateau bien équipe et solide pour comprendre les mérites des premiers explorateurs qui parcoururent la Terre avec des moyens rudimentaires. Ces braves gens ont laissé leurs noms sur tous les points du globe, mais bien souvent ils y ont laissé leurs vies, ainsi que celles de leurs équipages.

Ces marins savaient que les voies de la mer sont souvent plus avantageuses que les routes continentales. En partant de l’Europe et en naviguant à l’Ouest à travers l’Océan, ils espéraient atteindre plus aisément le Japon et la Chine que les marchands n’avaient pu le faire à travers à l’Asie.

Entassés sur de véritables coques de noix, ils se savaient promis à la soif, à la faim, au scorbut, avec toutes les chances de ne pas revenir.

Ces voyageurs échouèrent, mais ils découvrirent les Antilles, l’Amérique centrale, le détroit de Magellan, la route du Pacifique… À l’autre extrémité du continent américain, Frobisher, Davis, Hudson s’efforçaient en vain d’ouvrir une autre route aux trésors de Cathay et de Cipango par le passage du nord-ouest.

C’étaient des voyages dangereux et portant on trouvait toujours des gens pour repartir, car chaque nouvelle découverte annonçait les nouvelles richesses : argent, or, pierres précieuses, épices, nouvelles lieux de pêche…

À la liste des grands explorateurs maritimes a fait suite celle des conquérants de l’espace qui parcourent en quelques minutes plus de chemin que les compagnons de Magellan en trois ans. Mais leur fièvre de conquêtes est la même… Nos enfants pourront lire l’histoire détaillée de la nouvelle odyssée, celle de l’espace. Mais je doute qu’elle soit plus passionnante que celle que raconte ce volet de notre site Web, remarquablement illustré par un grand nombre de gravures et dessin anciens et par les œuvres sublimes de Megan Jorgensen.