Histoire du Québec

Côte-Saint-Luc

Ville de Côte Saint-Luc

L’actuelle Ville de Côte Saint-Luc a été constituée en 2006 après avoir retrouvé son statut de ville à la suite de quatre années de fusion avec Montréal. La ville fait partie de la Communauté Métropolitaine de Montréal et se trouve au centre géographique de l’Île de Montréal.

La Ville de Côte Saint-Luc est une localité résidentielle qui occupe une superficie de près de 7 kilomètres carrés. La population de Côte Saint-Luc atteint 40 mille habitants. Un peu plus de la moitié des résidents sont propriétaires de leurs logements. Le revenu moyen des familles qui résident dans la ville de Côte Saint-Luc est d’environ 83 mille dollars.

Le nom de la ville apparaît dans les documents vers 1660, un peu après la fondation de Ville-Marie. À l’époque, on écrit «Côte Saint-Luc» ou  «Coteau Saint-Pierre». Aujourd’hui, l’ancien territoire est divisée entre Notre-Dame-de-Grâce (NDG ) et Côte Saint-Luc. La colonisation y débute vers la fin du XVIIe siècle. On sait que la première concession de terrains a été faite à Pierre Hurtubise en 1687, mais ces terres se trouvaient à l’intersection actuelle du boulevard Décarie et de la rue Sherbrooke, ce qui correspond plutôt à NDG. En tout cas, au XVIIIe siècle, Côte Saint-Luc n’était encore qu’une vaste forêt utilisée comme domaine de chasse.

En général, le terme «côte» signifie que les maisons de la localité se trouvaient le long du littoral d’une rivière, d’un ruisseau ou d’une route de campagne.

Vers le début du XVIIIe siècle, on commence à défricher ces terres fertiles et le territoire devient une importante source de produits agricoles pour la ville de Montréal. Cette situation perdure jusqu’au début du XXe siècle.

En 1940, la population du village de Côte Saint-Luc n’est que de 747 personnes. Toutefois, après la Deuxième Guerre mondiale, de nombreux immigrants s’y installent.

Aujourd’hui, cette ville résidentielle est en majorité anglophone: les gens d’expression anglaise constituent près de 59% des résidents. Une importante communauté juive y réside et on y trouve une synagogue et plusieurs centres culturels juifs.

cote st luc

Côte Saint-Luc. Photo : © Histoire-du-Québec.ca

cote st luc

Hiver à Côte-Saint-Luc. Photo : © Histoire-du-Québec.ca