Histoire du Québec

Chibougamau

Ville de Chibougamau

C’est en 1952 que la ville de Chibougamau est constituée sur un territoire de plus de 1042 kilomètres carrés dans la région administrative du Nord-du-Québec. Cette ville se trouve dans la municipalité de Baie-James et c’est l’une des très rares localités québécoises qui sont désignées comme Municipalités Hors MRC. La population de Chibougamau est d’environ 7500 Chibougamoises et Chibougamois.

Chibougamau côtoie les lacs aux Dorés et Chibougamau. Les lacs Mistassini et Albanel se trouvent tout près de la ville.

L’origine du nom de Chibougamau est amérindienne. Selon la version la plus répandue, cela veut dire «lieu de rencontre». Ce nom lui vient du fait que l’endroit aurait servi de point de rassemblement pour les autochtones.

Les premiers Européens y viennent à l’époque du commerce des fourrures, ce sont des trappeurs et des missionnaires. En 1651, le père Charles Albanel parcourt le territoire. L’intérêt pour cette région décline avec le temps et il faut attendre la seconde moitié du XIXe siècle pour que les gens viennent y chercher des minéraux. En 1870, le géologue James Richardson explore ces terres. Dans son rapport il fait mention des richesses minérales que l’on peut y trouver comme l’amiante, la pyrite, le cuivre, le fer et la magnétite. En particulier, il mentionne l’île du Portage, située dans la partie nord du lac Chibougamau, comme l’endroit le plus riche.

Aussi, au début du XXe siècle, la McKenzie Trading Co. explore de nouveau l’île du Portage et découvre également un gisement d’amiante sur l’île Asbestos, dans la baie McKenzie, à la limite nord du lac Chibougamau.

En 1904, Joseph Obalski y trouve une importante veine de quartz aurifère. Plus tard, en 1959, cette découverte donne naissance à la mine d’or du Portage.

Les premières entreprises minières à Chibougamau naissent dans les années 1910, même si la crise de 1929 entraîne l’arrêt des activités pour un temps.

La première route y est ouverte en 1937. C’est un chemin d’hiver. En 1949, on inaugure une route de gravier. Ce moyen de communication du territoire avec le monde extérieur, conjugué à une hausse du prix du cuivre, contribue à l’essor de la ville.

Aujourd’hui, Chibougamau est devenue un centre réputé pour les amateurs de tourisme d’aventure.

La saison d’hiver s’étend parfois jusqu’en mai grâce à la neige abondante qui recouvre cette région.

On se rend à Chibougamau par la route 167 Nord.

Canton de Carpiquet

À la même latitude que Lebel-sur-Quévillon, mais à 75 km à l’est, se trouve le canton de Carpiquet dont les ondulations varient autour des 400 m. Très marécageux, il est traversé par la sinueuse rivière au Panache. Carpiquet, nom adopté en 1945, est celui d’un village d’environ 1700 habitants situé près de Caen dans le département du Calvados, en Normandie. La prise de son aérodrome pendant la Deuxième Guerre mondiale a donné lieu à d’importants combats où s’illustrèrent des troupes canadiennes, en particulier celles du régiment de la Chaudière. Au sortir de la guerre, on a voulu souligner cet événement par une désignation toponymique. Le canton a été proclamé en 1965.

Canton La Rochette

Situé à une quarantaine de kilomètres au nord-ouest de Chibougamau, ce canton inhabité et proclamé en 1965, est arrosé par les rivières Brock et Brock Nord. Son nom, choisi en 1955, commémore Alexandre-Robert Hillaire de La Rochette. Venu au pays en 1755 à titre de secrétaire d’André Doreil, commissaire en chef de l’expédition de Dieskau, Hillaire de La Rochette remplace Jacques Imbert à titre d’agent des trésoriers, en 1759, fonction qu’il occupe jusqu’en 1763. Il restera même en poste pendant le régime militaire (1760-1763) et se mariera à Montréal à une fille de René-Nicolas Levasseur, riche constructeur de navires de Québec. Son rôle était de payer les dettes de la couronne française avec les différentes monnaies en usage et d’émettre les lettres de change. De retour en France, il poursuivit sa carrière de fonctionnaire. En 1772, on ignore s’il put donner suite à son projet de se rendre en Inde.

Chibougamau

Vue aérienne de Chibougamau. Source de l’image : Développement de Chibougamau