Histoire du Québec

Châteauguay

Ville de Châteauguay

Châteauguay est située au bord du lac Saint-Louis à 25 minutes du centre-ville de Montréal, en empruntant le pont Mercier. La superficie de la ville est de plus de 35 kilomètres carrés et sa population atteint 44 mille Châteauguoises et Châteauguois. La ville fait partie de la région administrative de la Montérégie et de la municipalité régionale de comté de Roussillon.

Châteauguay appartient également à la Communauté métropolitaine de Montréal.

Le premier Français à explorer cette région fut Samuel de Champlain qui dressa également la première carte géographique des lieux au début du XVIIe siècle.

Le 29 septembre 1673, le comte de Frontenac, alors gouverneur de la Nouvelle-France, concède la seigneurie de Châteauguay à Charles Le Moyne, seigneur de Longueuil. Ainsi, débute la colonisation de la région.

Selon l’historien Léon Laberge, la seigneurie de Châteauguay doit son nom à la commune de Châteauguay dans le département du Puy-De-Dôme (France).

Dix ans plus tard, en 1683, Charles Le Moyne fait construire à l’entrée de la seigneurie, sur l’île Saint-Bernard, un manoir fortifié appelé « le Chasteau ». Deux premières familles y vivent, accompagnées de six autres personnes.

En 1765, presque cent ans plus tard, les Sœurs Grises font l’acquisition de la seigneurie. Elles font construire une boulangerie et encouragent le développement de l’agriculture de la région.

En 1775, débute la construction de la belle église Saint-Joachim, classée monument historique du Québec.

Le 26 octobre 1813, durant la guerre canado-américaine, eut lieu la Bataille-de-la-Châteauguay sur les berges de la rivière Châteauguay. Les troupes britanniques, commandées par le colonel Charles-Michel de Salaberry y arrêtent les troupes américaines.

Lors des rébellions des Patriotes de 1837-1838, à Châteauguay, il y eut des tentatives d’insurrection. Un groupe de Patriotes se rendit dans un village iroquois afin de prendre connaissance de la disposition des Iroquois envers l’insurrection. Ceux-ci demandèrent aux Patriotes, pour parlementer, de laisser leurs armes à l’entrée du village.

Par cette ruse, les Iroquois s’emparèrent des leaders patriotes M. Cardinal et M. Duquette et les amenèrent à la prison de Montréal. Les deux Patriotes furent pendus sur la place publique, les autres furent condamnés à l’exil.

La rivière Châteauguay traverse la ville du sud au nord. Cette rivière prend sa source à Chateauguay dans l’état de New-York pour se déverser dans le lac Saint-Louis qui est en fait un élargissement du fleuve Saint-Laurent.

L’île Saint-Bernard, désignée refuge faunique qui abrite un important centre écologique, fait partie de la municipalité.

Le Centre hospitalier régional Anna-Laberge se trouve à Châteauguay.

Le parc industriel de la ville compte plus de 200 entreprises. Plusieurs sites y sont encore disponibles.

Parmi ses attraits touristiques et patrimoniaux, on remarque le Moulin de l’île Saint-Bernard avec sa tour maçonnée. C’est l’un des plus vieux moulins à vent en Amérique du Nord, construit vers 1688.

Remarquons aussi l’édifice historique de la Mairie, érigé en 1911, en tant que couvent de la congrégation Notre-Dame. En 1973, cet édifice historique a été acheté par la municipalité et transformé en nouvel hôtel de ville. Cependant, en 1995, un incendie détruisit l’édifice qui a été restauré et rouvert le 1er juillet 1997.

Aujourd’hui, Châteauguay propose des projets domiciliaires pour les familles de tous les âges.

Pour les jeunes familles, le choix de s’établir à Châteauguay peut être déterminé par un excellent système de transport en commun et un réseau scolaire complet de la maternelle au secondaire, offert dans les deux langues officielles.

Pour les retraités, il y a des résidences situées dans un environnement calme.

Au total, une cinquantaine de parcs se trouvent sur le territoire de la municipalité.

La ville de Châteauguay est accessible par les routes 132 et 138 et par l’autoroute 30.

Maison Lapailleur

Maison Lapailleur

Maison historique LaPailleur. Source de l’image : Site Web de la ville de Châteauguay