Histoire du Québec

Le cadavre d'Hitler a été trouvé

Le cadavre d’Hitler a été trouvé

Berlin – Le cadavre d’Adolf Hitler a été découvert et identifié de façon assez positive. C’est ce que révèle un personnage en vue de l’armée soviétique aujourd’hui, le 6 juin 1945.

Le cadavre, partiellement carbonisé et noirci de fumée, faisait partie d’un groupe de quatre découverts après la chute de Berlin dans les ruines de la forteresse souterraine érigée dessous la nouvelle chancellerie du Reich.

Ces quatre cadavres qui répondaient d’assez près à la description du fuehrer, furent déménagés en lieu sûr et soigneusement examinés par des médecins de l’armée russe. Tous avaient été partiellement carbonisés par les lance-flammes avec lesquels les soldats de l’armée soviétique ont enlevé ce poste de commande où Hitler et ses chefs nazis livrèrent le dernier combat.

Après un examen minutieux des dents et de certains traits caractéristiques, les Russes en sont venus à la conclusion que l’un d’eux était bien et bel celui d’Hitler.

Prié de dire pourquoi, Moscou n’a rien fait connaître à ce sujet; ce personnage a déclaré qu’aucun communiqué ne sera publié aussi longtemps qu’il existera le moindre doute sur l’identité du cadavre. Pour l’instant, rien ne laisse supposer qu’il ne s’agit pas du corps d’Hitler.

Hitler mourut empoisonné

Un examen des viscères a révélé qu’Adolf Hitler avait succombé à l’empoisonnement. Il est impossible de déterminer si ce poison a été administré par lui-même ou par l’un de ses lieutenants.

Il y a quelque temps les Russes ont toutefois prétendu que le fuehrer était mort à la suite d’une injection administrée par son médecin particulier, le docteur Morel.

Un télégramme adressé par le ministre de la propagande Joseph Goebbels au grand-amiral Karl Doenitz révèle qu’Hitler est décédé à 3h 30 de l’après-midi le 1er mai. Un peu après, Goebbels se donna apparemment la mort juste avant la chute de la dernière forteresse du nazisme, à Berlin.

Le cadavre de Goebbels fut découvert par les Russes dans la forteresse souterraine, aux côtés de ceux de sa femme et de ses enfants. Tous avaient succombé à l’empoisonnement. Goebbels avait apparemment administré du poison aux membres de sa famille puis s’était suicidé.

Un éclat d’obus le décapita presque complétement peu après.

Les cadavres de Goebbels et de sa famille étaient en partie carbonisés mais l’identité de chacun fut établie sans grande difficulté.

Les Russes ne disent pas comment ils ont disposé des cadavres d’Hitler, de Goebbels et des autres chefs nazis trouvés à Berlin. Ce sera sans doute un secret qui sera longtemps gardé pour empêcher les nazis fanatisés de s’emparer de ses restes mortels pour des fins quelconques.

Squelette d'Hitler

Squelette d’une créature monstrueuse. Probablement d’Adolf Hitler. Photo d’Histoire-du-Quebec.ca