Histoire du Québec

Première brasserie au Canada

Première brasserie au Canada

La première brasserie de Nouvelle-France fut construite à l’initiative de l’intendant de la colonie, Jean Talon, dans la ville de Québec.

En 1667, Colbert, le ministre français des finances, donne la permission à Jean Talon d’établir une brasserie en Nouvelle-France, et la même année ce dernier obtient du roi deux chaudières qu’il utilisera pour fabriquer de la bière.

La construction de la brasserie commence en 1668.

À cette époque, la colonie consacre des sommes importantes pour faire venir du vin et de l’eau-de-vie depuis la France.

L’intendant fait donc émettre par le Conseil souverain une ordonnance spéciale afin de retenir cet argent dans la colonie.

L’importation est désormais restreinte à mille deux cents barriques de boissons alcoolisées.

En 1671, Talon constate que la brasserie peut fournir deux mille barriques de bière pour la consommation des habitants de la Nouvelle-France et une quantité équivalente pour les Antilles. De cette façon, plus de douze mille minots de grains d’orge et de blé seront utilisés chaque année.

Malheureusement, après le départ de Jean Talon, les règlements sur l’importation des vins et des alcools ne sont plus respectés. En 1675, la brasserie cesse de produire de l’alcool. Plus tard, l’édifice abandonné de la brasserie servira de résidence aux intendants de la colonie.

Première brasserie

Première brasserie

Ancienne brasserie. Gravure ancienne, image du domaine public