Histoire du Québec

Brasserie Dow s'en va

La brasserie Dow retire du marché sa bière de Québec

Même si l’enquête n’a encore rien prouvé, la brasserie interrompt sa production

Cette histoire illustre bien le tort énorme que la rumeur publique peut causer à un produit de consommation. Au moment où la brasserie Dow prit la décision de retirer du marché sa bière de marque Dow, rien ne permettait de relier ce produit à certains accidents survenus au cours des semaines précédentes dans la région de la vieille capitale. Mais la rumeur publique avait fait son œuvre, et la brasserie Dow n’avait véritablement plus le choix…

Québec, 30 mars 1966. – Si le mystère continue d’exister au sujet de la mort étrange de 16 personnes, une étape importante a tout de même été franchie hier (le 30 mars 1966). D’une part, le ministre de la Santé, M. Eric Kierans, a annoncé officiellement qu’on avait mobilisé une équipe de scientifiques pour trouver la véritable cause de la myocardose constatée chez toutes les victimes.

D’autre part, la Brasserie Dow Limitée a décidé de fermer son usine de Québec et de retirer du marché toute la bière qui s’y trouve déjà.

Rien de neuf

La déclaration de M. Kierans était attendue avec impatience; toutefois elle ne révèle rien de neuf. Elle rappelle les éléments essentiels du phénomène, tels qu’ils furent d’ailleurs annoncés dans plusieurs médias du Québec.

Le ministre de la Santé a confirmé que le 19 mars un médecin de Québec a émis la possibilité d’une relation de cause à effet entre une consommation excessive de bière et une forme particulière de myocardose (la myocardose est définie comme une cardiopathie dégénérative affectant les fibres musculaires cardiaques de façon subaiguë ou chronique).

En plus des 16 cas mortels, on a dénombré 24 autres victimes, qui sont malades. Tous consommaient de grandes quantités de bière, et ceci depuis plusieurs années. En dépit des recherches qui ont été faites depuis l’ouverture de l’enquête, on demeure encore incapable d’établir la cause de cette condition.

La brasserie Dow Limitée

Alors que M. Kierans faisait savoir que la brasserie Dow avait volontairement cessé toute production dans son usine de Québec et que la bière enter les mains des distributeurs et des licenciés serait retire du marché, la Compagnie elle-même diffusait un communiqué.

Ce document confirme l’affirmation du ministre. La décision de cesser pour l’instant toute production à Québec a été prise mardi soir, dans l’intention de rassurer la population et de collaborer avec les enquêteurs gouvernementaux.

On sait que sur les 40 victimes, 39 étaient des consommateurs assidus de la bière Dow.

La brasserie de Québec fournissait, en plus de la région de Québec, les acheteurs du Bas Saint-Laurent et du Saguenay-Lac-Saint-Jean. À ce jour, on n’a rapporté aucun cas de myocardose dans ces régions.

Brasserie Dow

Brasserie Dow

Étiquette de la brasserie Dow

Pour compléter la lecture :