Histoire du Québec

Bois-des-Filion

Ville de Bois-des-Filion

La ville de Bois-des-Filion, constituée en 1949, s’étend sur une superficie de plus de 4 kilomètres carrés et regroupe environ 8500 Filionoises et Filionois. La ville de Bois-des-Filion appartient à la région administrative des Laurentides et fait partie de la municipalité régionale de comté Thérèse-De Blainville. Bois-des-Filion se trouve également dans la Communauté métropolitaine de Montréal. La distance entre Montréal et Bois-des-Filion est de seulement 20 kilomètres.

Bois-des-Filion est située en bordure de la rivière des Mille-Îles et au carrefour de l’autoroute A-640 et du prolongement de l’autoroute A-19, à mi-chemin entre Sainte-Thèrese et Terrebonne. La ville, autrefois un lieu de villégiature prisé des Montréalais, offre aujourd’hui l’allure moderne d’une ville en plein essor sur le plan résidentiel et industriel, tout en conservant son caractère champêtre.

En 1949, la ville actuelle a été constituée en tant que village de Saint-Maurice-de-Bois-des-Filion et c’est en 1980 que la ville change d’appellation, pour adopter la forme abrégée que l’on connaît aujourd’hui.

Le nom de Bois-des-Filion vient d’Antoine Feuillon dit Filion, premier colon à s’y installer en 1684. Sa famille possédait une grande érablière qui était connue sous le nom de domaine de la famille Filion.

Bois-des-Filion présente plusieurs attraits pour les familles qui recherchent un lieu où s’épanouir. Elle possède de bonnes écoles primaires et secondaires, une vaste bibliothèque, un excellent centre communautaire, des parcs et espaces verts, des terrains de jeux, un réseau de transport en commun et une piste cyclable intégrée au réseau de la Route Verte.

Fait remarquable, Bois-des-Filion a été désignée Ville de l’année 2001 au Québec pour la qualité de vie dont jouissent ses habitants.

Depuis les années 90, les autorités de Bois-des-Filion ont déployé des efforts considérables pour développer le secteur industriel de la localité. Ainsi en 1997, la ville a obtenue de Transport-Québec la rétrocession d’une ancienne sablière, située à l’angle nord-est de l’intersection de l’autoroute 640 et du prolongement de la route provinciale 335. Bois-des-Filion y a aménagé son parc autoroutier, attenant à celui de la ville de Terrebonne. Le développement du site s’est achevé en 2005, tous les espaces y étant occupés, en devançant de trois ans les objectifs initiaux de la première phase du projet industriel.

Ce succès s’explique par la présence d’une main d’œuvre hautement qualifiée, ainsi que par le dynamisme des industries de la région. Remarquons que dans la réalisation de ce projet, Bois-des-Filion a bénéficié du soutien de la Société de Développement Économique Thérèse-de-Blainville (SODET) qui offre de l’aide pour la promotion du développement industriel local.

La ville développe aujourd’hui de nouveaux aménagements industriels localisés loin des zones résidentielles. De cette façon, les industries ne génèrent pas de nuisances visuelles ou sonores pour les résidents et les quartiers résidentiels sont adéquatement protégés par des zones tampons de part et d’autre de la route 335.

Parmi ces projets, se trouve le Parc des Bâtisseurs, localisé sur la rue de la Sablière et inauguré en 2006.

En février, à Bois-des-Filions se déroule un carnaval d’hiver, L’hiver en folie.

Remarquons finalement qu’à Bois-des-Filion est installée une croix illuminée qui est la deuxième de la province du Québec par sa hauteur. Cette croix est dédiée à Notre-Dame de Bois-des-Filion.

Parc des Bois-des-Filion

Parc des Bois-des-Filion

Un parc de détente de la ville de Bois-des-Filion. Source de l’image: Site Web de Bois-des-Filion