Histoire du Québec

Boileau

Municipalité de Boileau

La municipalité de Boileau qui s’étend sur plus de 136 kilomètres carrés, fut fondée en 1882. Sa population ne regroupe que 250 personnes. Boileau se trouve dans la région administrative de l’Outaouais, et fait partie de la municipalité régionale de comté Papineau.

Les premiers colons, provenant d’Écosse, d’Angleterre et d’Allemagne, s’y établissent en 1876, suivis par d’autres en provenance de Calumet et de Grenville. Le premier nom de la municipalité a été “Canton de Ponsonby”, assigné en 1876. Ce nom trouve son origine dans une ville du comté britannique de Cumberland.

La municipalité vit et se développe comme des dizaines d’autres localités de l’époque: les pionniers défrichent les terres, ouvrent des commerces et de petites industries, plusieurs pratiquent la drave sur la rivière Maskinongé, d’autres encore s’engagent dans les chantiers de bois à Calumet ou dans la mine de Kilmar.

Remarquons que Boileau offre plusieurs opportunités aux touristes qui aiment observer la nature. En effet, la flore et la faune y sont particulièrement riches, et la cueillette des fruits sauvages au bord de la rivière Maskinongé est une expérience unique.

Situé sur le Chemin Maskinongé près de l’intersection du Chemin Boileau, le parc municipal de Boileau c’est dix acres de nature au bord de la rivière Maskinongé, au coeur de la municipalité. Notez qu’un dépanneur et un restaurant sont situés à proximité.

Un chapiteau avec BBQ, plusieurs tables de pique-nique et bancs ainsi qu’un parc pour enfants clôturé permettent de passer un moment agréable ou encore d’organiser une fête familiale en toute quiétude. Également une toilette publique avec accès aux fauteuils roulants, de mai à octobre.

Plusieurs événements s’y déroulent tout au long de l’année.

Boileau

Boileau

Vue de Boileau. Source de l’image : P199