Histoire du Québec

Berry

Municipalité de Berry

La municipalité de Berry est une destination touristique par excellence. Elle est située dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue, faisant partie de la municipalité régionale de comté de l’Abitibi. La population de Berry est de 500 Berryennes et Berryens.

Chaque hiver, une multitude de motoneigistes occupent le Domaine du lac Berry qui est leur siège quasi-officiel. L’été, de nombreux voyageurs fuient les villes pour aller se prélasser sur la plage du lac et “faire trempette” dans son eau fraîche.

Toutefois, Berry vous offre aussi des courses de stock-car, de l’équitation, des randonnées pédestres le long des sentiers, des installations de tir à l’arc.

Autrefois, les activités économiques de la municipalité se concentraient autour de l’agriculture, aujourd’hui elle est encore pratiquée, mais en proportion insignifiante.

Berry, c’est aussi le siège de l’entreprise Champignons Laurentiens qui produit des pleurotes délectables. Cette compagnie produit également des champignons pour des usages biologiques.

La rivière Octave offre aux amateurs de sensations fortes la possibilité de descendre les rapides sur un trajet de cinq heures ou plus. Le tourisme aventure permet d’attirer à Berry de plus en plus de touristes européens.

En outre, environ cent chalets sont parsemés sur les rives des trois lacs à Berry.

La réserve écologique des Kettles-de-Berry est située dans la municipalité. Cette réserve écologique vise à préserver dans des conditions naturelles l’esker de Berry, une ancienne rivière sous-glaciaire caractérisée par la présence de plusieurs lacs et de cuvettes à différents stades d’évolution, connus sous la dénomination de kettles.

Coordonnées de Berry :

274, route 399
Berry
J0Y 2G0

Berry vue par le Dictionnaire illustré des noms et lieux du Québec

Canton de Berry : Situé à une vingtaine de kilomètres au nord-ouest d’Amos, dans la MRC de l’Abitibi, le canton de Berry, dénommé en 1907, à l’instar de quelques-uns de ses voisins, porte le nom d’un régiment qui a participé aux campagnes militaires de la fin du Régime français. Arrivé à Québec à l’été de 1757, il a pris part notamment aux batailles de Québec et de Sainte-Foy, en 1759 et 1760. Le Berry est une région française située au nord du Massif central, entre la Loire et la Creuse. Le lac Berry, qui, en 1956, s’appelait Lac à Cossette, se décharge dans la rivière Chicobi. Quant à la rivière Berry, affluent de l’Harricana, les Algonquins de Pikogan la désignent Cegwadjiwanawi ou rivière en bas des rapides. Le canton a été proclamé en 1916.

Municipalité de Berry : Tirant sa dénomination d’un canton abitibien proclamé en 1916, la municipalité de Berry, créée en 1981, évoque la dénomination de l’un des régiments qui ont servi dans l’armée de Montcalm. Cette troupe est arrivée en 1757 et a pris part à plusieurs campagnes, notamment celle de Carillon en 1758. Étant donné que les soldats recrutés provenaient presque tous de la région française du Berry, on a transféré purement et simplement le régionyme au régiment. Cette rérgion du centre de la France a formé la majeur partie des départements du Cher et de l’Indre et a joué un rôle important à l’époque gauloise et sous les Romains. Sa capitale est Bourges. Contrairement aux habitants du Berry qui sont dénommés Berrichons, ceux du Berry abitibien répndent au nom de Berryens. La paroisse de Saint-Gérard-Majella-de-Berry, mission au début des années 1930 et créée comme paroisse vers 1935, a été établie par un groupe de colons provenant surtout d’East Broughton, sous la conduite de l’abbé Gérard Breton, vicaire de l’endroit, dont le prénom a inspiré la dénomination paroissiale. Saint-Gérard-de-Berry constitue la forme la plus usité localement.

Église de St-Gérard

Église St-Gérard. Source de la photo : Raymixx