Histoire du Québec

Belcourt

Belcourt

Créée en 1918, la petite municipalité de Belcourt appartient à la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue et fait partie de la MRC La Vallée-de-l’Or.

D’abord, La municipalité fut connue sous le nom très curieux de Café ou Coffee, emprunté à la gare ferroviaire locale. Ensuite, elle s’appela Goulet, nom emprunté au premier habitant permanent de ces lieux.

Toutefois, comme cela a souvent été le cas au Québec, on découvrit que le nom de Goulet identifiait un bureau de poste dans Bellechasse, on a alors choisit l’appellation de Belcourt, en 1958.

L’origine de ce nom est simple : c’est le nom du sénateur Napoléon-Antoine Belcourt qui fut député, président de la chambre des communes et sénateur.

Voisine de la ville de Senneterre, Belcourt est une municipalité de 410 km2. On dénombre environ 250 habitants vivant sur son territoire. La vie belcourtoise est fortement axée sur l’activité agricole. D’ailleurs, la municipalité compte plusieurs fermes d’envergure qui se concentrent principalement sur la production laitière et bovine.

Les activités économiques privilégiées de la municipalité sont l’agriculture et la production laitière. À vrai dire, on ne peut pas affirmer qu’il y ait un grand nombre d’opportunités d’emploi, mais le prix des immeubles est assez intéressant et on peut s’y installer pour la retraite ou pour développer sa propre ferme. En effet, la chasse et la pêche y sont excellentes.

À Belcourt, le revenu personnel par habitant est de 24 mille dollars canadiens et la valeur moyenne des maisons unifamiliales est de 80 mille dollars (données de l’année 2005).

Belcourt

Belcourt

Belcourt. Photo : P199