Histoire du Québec

Bataille de Lacolle (30 mars 1814)

Bataille de Lacolle le 30 mars 1814

Bataille du Moulin de Lacolle

En mars 1814, les troupes américaines décident de lancer une seconde offensive contre le Bas-Canada (la première tentative échoua en 1813: v. Bataille de la Châteauguay).

Le 30 mars 1814, le général américain James Wilkinson, âgé de 56 ans, décide de prendre possession du moulin de Lacolle afin d’assurer son avance vers Montréal.

Wilkinson informe ses 2600 soldats et officiers qu’ils sont deux fois plus nombreux que leurs adversaires. En réalité, le général se trompe car le moulin de Lacolle n’est défendu que par une garnison de près de 180 hommes, placés sous les ordres du major R.B. Handcock, du 13e Régiment d’infanterie. Les Britanniques seraient donc 15 fois moins nombreux que les Américains.

Il faut cependant noter que selon certains historiens, le major R.B. Handcock avait quelque cinq cents hommes sous son commandement. Quoi qu’il en soit, l’avance des troupes américaines reste confortable.

Le major Handcock dispose une partie de ses hommes dans la scierie située près du moulin, dont les murs semblent en mesure de résister aux tirs de l’artillerie ennemie.

Résultat de la bataille:

  • 13 soldats américains sont tués et près de 130 sont blessés.
  • Les Britanniques comptent 11 morts et environ 45 blessés.

Wilkinson, malgré sa supériorité numérique, ne parvient pas à avancer et doit finalement se retirer.

Bataille de Lacolle

Fortin de Lacolle

Fortin militaire de Lacolle de nos jours. Source de l’image: Wikipédia, image libre de droits

Voir aussi :