Histoire du Québec

Bataille de Coulée Grou

Bataille de Coulée Grou

Le 2 juillet 1690, le lieutenant de Colombet, à la tête de vingt-cinq hommes, attaqua un groupe d’une centaine d’Iroquois prés de Coulée Grou. Mais l’attaque fut repoussée et dix Français, dont le lieutenant de Colombet, trouvèrent la mort.

Le propriètaire du terrain, M. Jean Grou, ainsi que trois de ses compagnons, furent emmenés en captivité et brûlés.

Furent tués au cours du combat :

  • Colombet, commandant ;
  • Joseph de Montenon, sieur de Larue ;
  • Jean Jalot, chirurgien ;
  • Guillaume Richard dit Lafleur, capitaine de la milice de la Pointe-aux-Trembles ;
  • Joseph Cartier dit Larose ;
  • Jean Beaudoin ;
  • Pierre Marsta ;
  • Jean Delpué, dit Parisot ;
  • Nicolas Joly ;
  • Un engagé inconnu de Beauchamp ;
  • Isaac, soldat.

Furent faits prisonniers et brûlés :

  • Jean Rainaud dit Planchard ;
  • Jean Grou ;
  • Paschange (de Rennes) ;
  • Le Bohême (Dargan).

Fut fait prisonnier puis relâché :

  • Pierre Payet.
Coulée Grou - guerrier iroquois

Un guerrier iroquois

Illustration Guerrier Iroguois. Image du domaine public

Anne Goguet, la veuve de Jean Grou, mort à Coulée Grou, se remaria en 1693 à Jacques Desnoyers-Lajeunesse. Le Chanoine Lionel Groulx, dont une station de métro porte le nom, est l’un des descendants de Jean Grou.