Histoire du Québec

Banque de développement du Canada

La Banque de développement du Canada

 La Banque de développement du Canada – BDC est une institution financière qui appartient au gouvernement du Canada. Sa mission consiste à contribuer à créer et à développer des entreprises canadiennes en leur offrant du financement, du capital de risque et des services de consultation.

Elle accorde une attention particulière aux PME (petites et moyennes entreprises), avant tout, dans les secteurs manufacturiers, d’exportation et d’innovation.

Cette banque se consacre entièrement aux entrepreneurs canadiens. Aujourd’hui, son équipe aide plus de 28 000 entreprises à exploiter leur plein potentiel. La Banque de développement contribue à renforcer la capacité des entreprises canadiennes au moyen du financement (prêts à long terme pour réaliser des projets et accroître le fonds de roulement, solution hybride qui tient à la fois du financement par emprunt et de financement par actions); des services du capital de risque, des investissements directs et indirects dans des entreprises de haute technologie et de la consultation de qualité.

Le projet de création de la Banque remonte à 1939, mais c’est en septembre 1944 que le Parlement du Canada crée la Banque d’expansion industrielle – BEI et lui confie le mandat d’aider les petits fabricants de matériel de guerre à reconvertir leurs activités à une économie de temps de paix.

À sa naissance, la Banque d’expansion industrielle était une filiale de la Banque du Canada. Le gouverneur de la Banque du Canada était également le principal fonctionnaire administratif de la BEI. Ses activités visaient surtout les entreprises industrielles engagées dans la fabrication. Au fil des ans, la Loi sur la BEI a été modifiée plusieurs fois pour permettre à celle-ci d’accorder des prêts à presque tous les secteurs d’activité. En 1975, la Banque fédérale de développement ou BFD succède à la Banque d’expansion industrielle. En 1995, la nouvelle Loi sur la Banque de développement du Canada est adoptée.

La BDC a désormais un nouveau mandat d’intérêt public élargi en vertu duquel BDC accorde une attention particulière aux entreprises exportatrices et à celles des secteurs de la technologie. BDC offre du financement, des services de consultation et du capital de risque. Nous accordons une attention particulière aux petites et moyennes entreprises (PME).

Les services de BDC sont offerts à l’échelle du Canada par l’entremise d’un vaste réseau de plus de cent bureaux.

Site Internet de la Banque de développement du Canada : www.bdc.ca

monument_louis_pasteur

Monument de Louis Pasteur. Crédit photo : Histoire-du-Québec.ca