Histoire du Québec

Armoiries de St-Aimé-des-Lacs

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs

À la base la fleur de lys démontre l’appartenance au Québec. Au centre, l’église symbolise le cœur du village et de ses habitants.

Les nombreux plans d’eau justifiant le nom de la municipalité sont représentés de chaque côté par deux lacs, en l’occurrence le lac Nairn et le lac Sainte-Marie dont le premier avec un skieur nautique et le second un pêcheur en action montrant bien l’importance de la villégiature.

Quelques arbres verts représentent cette forêt qui a été et est encore aujourd’hui un secteur d’activités économiques d’une grande importance pour la municipalité.

À droite le village est borné par la rivière Malbaie et on peut apercevoir deux saumons.

En arrière plan une chaîne de montagnes aux formes d’une noyée bien connue dans la région et couronnée par un couché de soleil comme il s’en fait peu et donnant une atmosphère de joie et de bien-être.

(D’après le site Internet de Saint-Aimé-des-Lacs : saintaimedeslacs.ca).

Lac Nairn

Le lac Nairn baigne le coeur de la municipalité de Saint-Aimé-des-Lacs, dans la MRC de Charlevoix-Est, à 6 km à l’ouest de la ville de Clermont.

La population locale utilise parfois les expressions Grand Lac et Grand Lac Saint-Aguès du nom de l’ancienne municipalité pour désigner ce plan d’eau d’environ 2,5 km de longueur, par opposition à celle du Petit Lac, identifiant le lac Sainte-Marie qui la côtoie. Cette appellation honore la mémoire de John Nairne (1731-1802), à qui le gouverneur James Murray concède la seigneurie de Murray Bay, sise à La Malbaie, à l’ouest de la rivière Malbaie, en 1762. Né à l’Écosse et issu d’une famille noble, Nairne décide à l’âge de 17 ans de faire campagne en Hollande, avec la Scots Brigade.

Après neuf ans de service à l’étranger, il est promu lieutenant dans le 78e régiment d’infanterie de sa Majesté connu sous le nom de Fraser Highlanders,, et s’embarque pour la Nouvelle-France en 1757. Il participe aux hostilités qui mènent à la Conquête anglaise et est nommé capitaine en 1761, avant de prendre possession de la seigneurie.

Lors d’un séjour en Écosse, en 1766, il épouse Christiana Emery avec qui il aura neuf enfants. En 1775, Nairne assiste avec brio au siège de Québec et accède au rang de major, puis, à la fin de la guerre, à celui de lieutenant-colonel. Plus tard il devient colonel de la milice de Baie-Saint-Paul, pour le demeurer jusqu’à la fin de ses jours.

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs

Armoiries de Saint-Aimé-des-Lacs.