Histoire du Québec

Armoiries de Richelieu

Armoiries de Richelieu

Blasonnement :

  • Écartelé au un et au quatre ;
  • D’argent à trois chevrons de gueules ;
  • Au deux et au trois à trois coquilles de Saint-Jacques.
  • Les partitions un et quatre représentent l’intérieur de l’écu de la famille du Plessis de Richelieu, de laquelle était issu le Cardinal de Richelieu dont le nom a été donné à la rivière et à la ville.

Les coquilles de Saint-Jacques figuraient dans un écusson placé en haut et à gauche dans l’écu de Jacques de Chambly.

Ville de Richelieu, note historique

Petite ville industrielle où l’artisanat joue un rôle non négligeable, Richelieu est établie sur les bords de la rivière du même nom, au sud de Saint-Mathias-sur-Richelieu en Montérégie, à environ 20 kilomètres à l’ouest de Rougemont. L’endroit, de même que la gare ferroviaire, sont créés sous le nom de Village-Richelieu en 1850, composé du village du Bassin, qui deviendra Chambly, l’autre noyau, sur la rive est, portant le nom de Village-Richelieu. Par la suite, le territoire sera détaché de la municipalité de la paroisse de Notre-Dame-de-Bon-Secours, en 1869, pour former la municipalité du village de Richelieu, qui accédera au statut de ville en 1968.

Sa situation géographique, sur la ligne du chemin de fer du Vermont, lui a donné une certaine importance autrefois. Les Richelois doivent leur nom à la rivière homonymes, primitivement connue comme la rivière des Iroquois. Le gouverneur de Montmagny érigéra un fort, en 1642, à l’embouchure de ce cours d’eau et lui donnera le nom de Richelieu. Il désirait ainsi rendre hommage à Armand-Jean du Plessis (1585-1642), cardinal et duc de Richelieu, ministre de Louis XIII de 1624 à 1642.

Armoiries de Richelieu

Devise de la ville de Richelieu : «Virtuti nihil invium» ce qui signifie «Au courage, rien d’inaccessible».