Histoire du Québec

Armoiries de Magog

Armoiries de la ville de Magog

 

Signification des armoiries

La Ville de Magog tire son nom du lac Memphrémagog aux abords duquel elle est située. Le mot Memphrémagog dérive d’un mot abénaquis qui signifie : « le lac dont l’eau est haute et très étendue ». Le coupé ondé de ses armoiries exprime très exactement cette situation.

Les émaux des deux champs, azur et argenté, représentent respectivement le ciel et l’eau.

Les six billettes rappellent que l’industrie du bois est à l’origine de la prospérité de la Ville de Magog. Elles sont disposées en pyramide pour reproduire la forme du mont Orford qui domine les rives du lac.

Par la beauté de son site et par l’accueil chaleureux qu’elle réserve à ses visiteurs, la ville de Magog est devenue un important centre touristique. C’est ce qu’indiquent les coquilles de son blason.

La fleur de lys rappelle que Magog est devenue une ville dont la population est presque exclusivement de langue et de caractère français.

Le trèfle symbolise saint Patrice, premier évêque d’Irlande, patron de la première paroisse de Magog et de la ville tout entière.

La bordure fuselée représente l’industrie textile et la place importante qu’elle a occupée pendant de nombreuses années ainsi que la prospérité qu’elle a apportée à la ville de Magog.

Le second émail du fuselé, le « gueules couleur de feu », symbolise la production d’énergie électrique, privilège que possède la Ville de Magog.

La devise « Fidelitate et Labore » (par la fidélité et le travail) rappelle que les citoyens de Magog ont su, par leur travail acharné et leur fidélité à Magog, faire fructifier les dons d’une nature généreuse.

Armoiries de Magog

Armoiries de Magog

Armoiries de Magog