Histoire du Québec

Armoiries d'Alma

Armoiries d’Alma

D’azur à la jumelle ondée d’argent accompagnée en chef d’une quartefeuille du même et en pointe d’une route dentée aussi du même, à deux éclairs d’or brochant en bande et en barre sur la jumelle.

Ornements, extérieurs : l’écu est timbré de la couronne murale à trois tours crénelées d’or maçonnée et ouverte de sable, et soutenu par deux pieds de bleuets (Vaccinium Canadense) de sinople fruités d’azur croisés en pointe en sautoir et liés d’or, lesquels retiennent un listel d’argent chargé de la devise en lettres de sable CRESCIT EUNDO.

Les armoiries de la cité d‘Alma ont été composées à partir de trois éléments capables de synthétiser les principales caractéristiques du lieu : la topographie, l’histoire et l’économie.

Au centre de l’écu, on voit une représentation stylisée des deux rivières qui permettent au lac Saint-Jean d’écouler ses eaux pour former le Saguenay : la Grande Décharge et la Petite Décharge. Un complexe hydro-électrique important est à la base de l’économie de la cité d’Alma : c’est ce qui est rappelé par les deux éclairs.

La roue dentée symbolise évidemment l’industrie.

La couronne murale est ordinairement employée par les villes pour timbrer leurs armoiries.

Les pieds de bleuets situent la cité d’Alma au Lac-Saint-Jean. Il est normal que cette décoration apparaisse autour de l’écu de la principale ville de la région.

La devise CRESCIT EUNDO peut se traduire ainsi : la croissance de la cité accompagne son mouvement.

armoiries alma

Ces armoiries ont été composées par M. l’abbé Bernard Audet, du Séminaire de Chicoutimi, membre de la Société française d’héraldique et de sigillographie. L’exécution est due à M. Bertrand Audet, d’Alma, diplômé de l’École des Beaux-Arts de Québec.

Source : ville.alma.qc.ca