Histoire du Québec

Armoiries du Québec

Armoiries du Québec

L’héraldique est une des sciences les plus anciennes et les plus nobles, dans tous les sens de ce mot. Au Québec, étant donné la période relativement courte de son histoire, les blasons, les armoiries, les devises des villes, municipalités et villages ne sont pas très développés. Pourtant, l’héraldique joue aux époques anciennes le même rôle que les logos et les slogans actuels.

C’est aussi le symbole de notre patrimoine, c’est pourquoi nous dédions une section spéciale aux armoiries québécoises. Il est évident que la plus grande partie de ces armoiries ont des origines européennes, principalement françaises ou britanniques, mais aujourd’hui de nouvelles armoiries.

Les armoiries se veulent un symbole pour une municipalité. Elles résument visuellement, en quelque sorte, ce qu’est une municipalité et, surtout, les faits dominants de son histoire.

Le logo, quant à lui, évoque, de manière très stylisée et par un ensemble de signes graphiques, la Municipalité. Aussi, représente-t-il les principales caractéristiques naturelles d’une ville ou d’un village.

Les armoiries du Québec

En 1939, le gouvernement dote le Québec des armoiries actuelles évoquant les grandes étapes de son histoire : le Régime français – trois fleurs de lis or sur fond bleu ; le Régime britannique (léopard or sur fond rouge) et la période canadienne 9rameau de feuilles d’érable).

En 1883, Eugène-Étienne Taché crée la devise Je me souviens, qui est gravée sous les armoiries du Québec, au-dessus de la porte principale de l’Assemblée nationale.