Histoire du Québec

Angliers

Village d’Angliers

 Angliers, c’est un petit village situé dans la région administrative de l’Abitibi-Témiscamingue (municipalité régionale de comté de Témiscamingue). Son nom provient du nom d’un village français du même nom, situé dans le Poitou.La population du village est d’environ 320 Anglières et Angliers. Le village possède quelques attraits touristiques, notamment, des barrages hydroélectriques, le remorqueur T.E. Draper et le chantier de Gédéon.

Le remorqueur de bois le plus important des temps anciens T.E. Draper, qui servit de 1929 à 1972, fut classé bien culturel en 1979. Il est maintenant disposé en cale sèche sur la rive du lac des Quinze, en faisant revivre l’histoire du flottage du bois au Témiscamingue, le temps du Gros Labelle, Roi du Nord, père de la colonisation.

Le chantier de Gédéon reconstitue un ancien camp de bûcherons. Il témoigne de la vie des hommes qui préparaient la saison du flottage du bois, on y trouve le bureau du contremaître, la cuisine, le dortoir, le coin du commis, des outils pour faire les chemins, l’écurie. Un sentier nous conduit à une aire d’abattage et de mise à l’eau. Ce chantier illustre l’époque des années 1930-1940. Fin septembre, dans le cadre des journées de la culture, une soirée d’Antan y est célébrée.

Angliers est entouré du lac et de la rivière des Quinze qui attirent un grand nombre d’amateurs de la pêche, de la chasse, du bateau, de vélo.

On y retrouve différents services : restauration, un parc municipal, l’école Saint-Viateur, une piste cyclable, un terrain de tennis, les aires de pique-nique, une patinoire couverte, les services bancaires et postaux.

Le Barrage d’Angliers et son réservoir sont formés du lac des Quinze et du lac Simard. Le bassin de drainage a neuf mille kilomètres carrés. Le réservoir des Quinze constitue la réserve d’eau des centrales hydroélectriques Rapides-des-Quinze, Rapides-des-Iles, et Première-Chute.

Angliers est un petit village, mais c’est un village sympathique et peut-être que pour  un nouvel arrivant au Québec, ce serait un lieu propice pour s’installer.

angliers

Remorqueur T.E. Draper. Photo du domaine public