Histoire du Québec

L’Allemagne est vaincue

L’Allemagne s’avoue vaincue

Par la voix de leur nouveau chancelier, les Allemands, bel et bien matés, font des propositions d’armistice et de paix que les journaux canadiens jugent acceptables.

Le texte de la note envoyée par le chancelier impérial, le prince Maximilien de Bade, au président Wilson, par l’entremise du gouvernement suisse, est comme suit :

« Le gouvernement allemand demande au président Wilson de prendre en main la restauration de la paix, de mettre les états belligérants au courant de cette requête; et il les invite à envoyer des plénipotentiaires, dans le but d’ouvrir les négociations.

« Il accepte le programme exposé par le président des États-Unis comme base pour les négociations de la paix ».

« En vue d’éviter une plus grande effusion de sang, le gouvernement allemand demande la conclusion immédiate d’un armistice, sur terre, sur mer et dans les airs ».

(Texte publié le 7 octobre 1918 dans plusieurs médias canadiens).

L'Allemagne s'avoue vaincue : canon cimetière

Triomphe sur l’Allemagne

Section militaire du cimetière Mont-Royal. Photo : © Histoire-Du-Quebec.ca

Pour compléter la lecture :

  • Émeute à Québec en mars 1818 contre la conscription