Histoire du Québec

Affaire Flahiff

Affaire Flahiff

Au début 1999,  Maître Robert Flahiff, 51 ans, juge de la Cour supérieure du Québec, faisait face à l’accusation d’avoir blanchi 1,7 million $ pour son client Paul Larue, un trafiquant de cocaïne arrêté en 1993 aux États-Unis. Cet argent qui provenait du trafic de stupéfiants avait été blanchi alors que Me Flahiff était avocat criminaliste et avocat de la défense.

Condamné à la prison à vie, Paul Larue avait écopé d’une sentence de 14 ans de prison après avoir accepté de témoigner contre Robert Flahiff. Le juge à la Cour supérieure avait plaidé non coupable aux accusations portées contre lui, reconnaissant avoir transféré des fonds en Suisse pour M. Larue entre 1989 et 1991, mais sans savoir qu’ils provenaient de milieux criminels.

Le 14 avril 1999, le jour où il risquait d’être forcé de témoigner publiquement pour la première fois, Robert Flahiff a jeté l’éponge et a remis sa démission au ministre fédéral de la Justice, Anne McLellan.

L’ancien magistrat a été condamné à trois ans de détention en 2001 pour ce méfait, mais il a pu reprendre sa liberté après avoir servi le sixième de sa peine, à la prison de Valleyfield.

La détention de l’ex-juge n’a pas été des plus faciles pour ce prisonnier hors de l’ordinaire. En effet, M. Flahiff aurait reçu plusieurs rapports défavorables des gestionnaires du système carcéral parce qu’il avait des réticences à faire des travaux manuels, notamment dans la cuisine avec d’autres détenus qui manipulaient des couteaux.

Robert Flahiff est mort des suites d’un cancer, le 18 décembre 2007, à l’âge de 60 ans.

Flahiff

Robert Flahiff

Robert Flahiff, source de la photographie : TVA Nouvelles