Histoire du Québec

Affaire Barnabé

Affaire Barnabé : Quatre policiers coupables de brutalité

Après huit jours de délibérations, les verdicts sont tombés comme les tonnes de briques sur les quatre policiers : coupables.

Pierre Bergeron, 41 ans, André Lapointe, 31 ans, Louis Samson, 32 ans et Michel Vadeoncoeur, 31 ans, ont été déclarés coupables d’avoir causé des lésions corporelles à Richard Barnabé, en abusant de la force pour le fouiller et le maîtriser dans une cellule du poste 44, en pleine nuit, le 14 décembre 1993.

Tous quatre ont été acquittés de l’accusation plus sérieuse de voies de fait graves, qui consiste à mettre délibérément en danger la vie de quelqu’un en usant de la force.

Manon Cadotte, 25 ans, accusée elle aussi, a été la seule à être acquittée par les sept hommes et cinq femmes du jury.

Arrêté dans la nuit du 14 décembre 1993 après une chasse à l’homme, Richard Barnabé est ressorti du poste 44 sur une civière, en arrêt cardiaque. Cet homme de 40 ans, père d’un adolescent de 15 ans, restera pour le reste de sa vie dans un état « neuro-végétatif ».

La tragédie de cet homme est vite devenue l’affaire Barnabé. Après une enquête de la Sûreté du Québec, six policiers ont été accusés, le 14 janvier 1994, de voies de fait causant des lésions corporelles.

L’affaire est devenue le symbole d’une brutalité policière intolérable et a passionné le public. Le choix du jury a nécessité une semaine, ce printemps.

richard barnabé

Richard Barnabé en coma. Crédit photo : Archives TVA nouvelles

Voir aussi :