Histoire du Québec

Adstock

Canton d’Adstock

Le canton d’Adstock qui fait partie de la région administrative Chaudière-Appalaches (municipalité régionale de comté des Appalaches – nom ancien MRC L’Amiante), fut nommé ainsi en 1869 en l’honneur d’un village d’Angleterre qui se trouve dans le comté de Buckingham. Sa colonisation a été effectuée par des Canadiens-français et en 1888, une paroisse a été érigée sous le nom de Saint-Méthode-d’Adstock. En 1945, la municipalité est devenue Saint-Méthode-de-Frontenac. Cependant, suite à la fusion des municipalités de Saint-Méthode-de-Frontenac, de Sacré-Cœur-de-Marie et de Sainte-Anne-du-Lac en 2001, la nouvelle municipalité a pris le nom de municipalité d’Adstock.

Aujourd’hui, la municipalité est habitée par environ deux mille cinq cents Adstockoises et Adstockois. Sur le territoire du canton d’Adstock se trouve également une célèbre montagne de 710 mètres de hauteur (ou 709, ou 712 mètres, selon des sources différentes – serait-ce une montagne mystérieuse?) appelée Mont-Adstock. Cette montagne est l’un des sommets d’une formation rocheuse qui s’étend depuis l’État du Vermont jusqu’au nord-est, au Québec.

Le territoire d’Adstock, de 290 kilomètres carrés approximativement, est recouvert d’une forêt mixte de sapins et de feuillus. Sur le Mont Adstock on retrouve, sur le versant est, des installations pour la pratique du ski alpin.

Le journal électronique L’Arrivage est édité par la municipalité. Si vous êtes un nouvel arrivant en train de se demander où s’installer, peut-être vous sera-t-il utile de feuilleter ces pages fort intéressantes témoignant de la vie quotidienne, des opportunités d’emploi, des évènements sociaux, comme des danses et autres activités.

adstock

 Mont Adstock, photographie du domaine public