Histoire du Québec

Acteurs de la Conquête 1760

Acteurs de la Conquête 1760

Louis-Joseph marquis de Montcalm, commandant en chef des troupes françaises au Canada, seigneur de Saint-Veran, Candiac, Tournemine, Vestric, Saint-Julien, et Arpaon, baron de Gabriac, lieutenant général des armées en Nouvelle-France, né au château de Candiac près de Nîmes, France, le 28 février 1712, fils de Louis-Daniel de Montcalm et de Marie-Thérèse-Charlotte de Lauris de Castellane, blessé et décédé à Québec le 14  septembre 1759.

François-Gaston duc de Lévis, commandant en chef des troupes françaises au Canada lors de la Conquête 1760, officier, né le 20 août 1719 au château d’Ajac, près de Limoux, France, fils de Jean de Lévis, baron d’Ajac, et de Jeanne-Marie de Maguelonne, décédé le 26 novembre 1787 à Arras, France. Voir sa biographie : Biographie de François-Gaston de Lévis.

Pierre de Rigaud de Cavagnial, marquis de Vaudreuil, dernier gouverneur général de la Nouvelle-France, officier des troupes de la marine française, né à Québec le 22 novembre 1698, quatrième fils de Philippe de Rigaud de Vaudreuil, marquis de Vaudreuil, et de Louise-Élisabeth de Joybert de Soulanges et de Marson, décédé à Paris le 4 août 1778.

François-Pierre Rigaud de Vaudreuil, militaire et administrateur, né à Montréal le 8 février 1703, du mariage de Philippe de Rigaud de Vaudreuil, gouverneur général de la Nouvelle-France, et de Louise-Élisabeth de Joybert de Soulanges et de Marson; décédé le 24 août 1779 au château de Colliers dans la commune de Muides, département de Loir-et-Cher, France.

James Wolfe, commandant des troupes britanniques qui s’emparent de Québec en septembre 1759, né à Westerham, Angleterre, le 2 janvier 1727, fils du lieutenant général Edward Wolfe et de Henrietta Thompson. Décédé le 13 septembre  1759 à la suite des blessures reçues lors de la bataille des plaines d’Abraham.

Jeffery 1er baron Amherst, officier de l’armée britannique lors de la Conquête 1760, né le 29 janvier 1717 à Riverhead, Sevenoaks, Angleterre, décédé le 3 août 1797 à sa résidence appelée Montreal, près de Sevenoaks.

Charles Saunders (sir Charles, depuis 1761), officier de marine et fonctionnaire britannique, commandant de la flottille anglaise qui décida le sort de Québec en 1759. Né vers 1715, fils de James Saunders depuis 1761 Il épousa, le 26 septembre 1751, une fille de James Buck, banquier londonien ; décédé à Londres le 7 décembre 1775.

James Murray, officier, administrateur colonial, né le 21 janvier 1721 à Ballencrieff, en Écosse, meurt le 18 juin 1794, à Beauport House, dans le Sussex, en Angleterre. Fils d’Alexander Murray, 4e baron Elibank, et d’Elizabeth Stirling; il épouse le 17 décembre  1748 Cordelia Collier (décédée le 26 juin 1779), et, en secondes noces, le 14 mars 1780, à Minorque, Anne Witham (Whitham), décédée le 2 août 1784. Il est décédé le 18 juin 1794 à Beauport House, dans le Sussex, en Angleterre. En 1758, participe au siège de Louisbourg. Lors de la Bataille des Plaines d’Abraham, il commande le centre de la ligne de combat et est l’un des premiers à débarquer et à gravir l’escarpement de l’Anse au Foulon. Il est en charge de Québec durant l’hiver 1759-1760. Le 28 avril 1760, il affronte les troupes de Lévis et Vaudreuil lors de la bataille de Sainte-Foy et doit se réfugier dans les murs de Québec. En été 1760, la jonction de son armée avec celles de Amherst et de Haviland devant Montréal entraîne la capitulation de la ville le 8 septembre 1760. Il est désigné le premier gouverneur civil de Québec en 1764 et occupera ce poste officiellement jusqu’en 1768 (de fait, il quittera le Canada en août 1766).

Louis-Antoine comte de Bouganville, officier dans l’armée française en Nouvelle-France. Né le 12 novembre 1729 à Paris, fils de Pierre-Yves de Bougainville, conseiller du roi et notaire au Châtelet, et de Marie-Françoise d’Arboulin; le 27 janvier 1781, il épouse à Brest, France, Marie-Joséphine de Longchamps-Montendre, et ils eurent quatre enfants ; décédé le 20 août 1811 à Paris et inhumé avec tous les honneurs au Panthéon, le 3 septembre. Voici sa biographie : Biographie de Louis-Antoine de Bouganville.

De la Corne. Officier de l’armée française, chevalier de l’ordre de Saint-Louis, acteur de la guerre des Sept Ans.

Conquête 1760 : mémoire du québec

Ville de Québec

Conquête 1760 : La mémoire la plus profonde est une mémoire de toute notre destinée. » (Jean Guitton, philosophe français. Le Temps d’une vie). Photo : © Histoire-Du-Quebec.ca

Voir aussi :