Histoire du Québec

Montréal en 1832 : érigée en ville

Montréal en 1832 : érigée en ville

Montréal est élevée officiellement au rang de ville en 1832. La sanction royale lui reconnaît le droit de s’administrer librement et d’assurer ainsi «son salut dans la concorde».

Jusque-là, après quelques années de régime militaire, la ville était soumise à l’autorité du Conseil de Québec, qui nommait les juges de paix et les responsables de l’administration. Le même Conseil prélevait des taxes et fixait le prix du pain.

En 1832, la Charte de la Ville de Montréal accorde aux résidents le privilège d’élire seize conseillers, à raison de deux par quartier. Ces conseillers sont des bénévoles. Cependant, ils ne pouvaient refuser ce poste sans raison valable, sous peine de payer une amende de vingt-cinq livres.

Au moment de la constitution de la ville, les conseillers élisaient le maire de la ville. Le premier fut Jacques Viger, journaliste, archiviste et soldat. Vingt ans se sont ensuite écoulés avant que l’élection directe du maire par le «peuple conscient et organisé» ne soit établie.

Malheureusement, en 1832, la ville est ravagée par une cruelle épidémie de choléra qui cause des milliers de morts.

Mais un autre événement eut lieu le 21 mai 1832. Nous en parlons dans l’article : La tragédie du 21 mai.

montreal en 1832

Montréal en 1832

Gravure de Robert Sproul : Montréal en 1830