Histoire du Québec

Ligne du temps : Semaine 14 - 20 mai 2018

C’est arrivé au Québec cette semaine : 14 mai – 20 mai 2018

14 mai 2018 : Un astéroïde mesurant entre 60 et 130 mètres de diamètre va rendre visite à la Terre au cours de la soirée de lundi et de la nuit, en passant à «seulement» 203 000 km de notre planète. Cette distance équivaut à la moitié du trajet séparant la Terre et la Lune. Selon le site spécialisé en astronomie EarthSky, il est rare qu’un objet de cette taille, qui demeure relativement modeste, passe aussi près de la Terre. Compte tenu de son orbite, ce sera la première fois en 300 ans que l’astéroïde 2010 WC9 s’approchera autant de notre planète. Cela dit, il n’y a aucun risque d’impact. L’astéroïde 2010 WC9 avait été découvert pour la première fois il y a huit ans par l’équipe du Catalina Sky Survey, basée en Arizona, avant d’être perdu. Il a été redécouvert seulement le 9 mai dernier.

14 mai 2018 : Le chanteur Luck Mervil a reconnu ce matin avoir exploité sexuellement une gardienne d’enfants pendant six mois dans les années 1990. « Oui, absolument », a-t-il répondu lorsque la juge Mélanie Hébert lui a demandé s’il reconnaissait les faits, au palais de justice de Montréal. L’artiste de 50 ans a plaidé coupable à une accusation d’exploitation sexuelle sur une mineure alors qu’il était en situation d’autorité, ce matin, au moment où son procès de 10 jours devait débuter. Les faits remontent à plus de 20 ans, mais Luck Mervil, dont le prénom complet est Lucknerson, a été accusé seulement en 2014.

15 mai 2018 : La compagnie aérienne islandaise à bas prix, WOW air, a annoncé ce matin une nouvelle liaison vers l’Inde, avec des vols en partance de Montréal et de Toronto, dès cet hiver. À partir du 6 décembre 2018, les Canadiens pourront se rendre jusqu’à Delhi avec des vols aller simple «au prix le plus bas sur le marché – 299 $ CDN», a indiqué la compagnie dans un communiqué. Les intéressés peuvent d’ores et déjà sauter sur l’occasion puisque les réservations sont possibles depuis mardi matin. Les voyageurs auront une escale à Reykavik, capitale de l’Islande, avant de se rendre en Inde. Créée en novembre 2011, WOW air dessert 38 destinations en Europe et en Amérique du Nord, dont Dublin, Londres, Paris, Berlin, et Copenhague, Los Angeles, San Francisco, Washington ou encore Boston.

15 mai 2018 : Alexandre Taillefer dit ne pas vouloir se lancer comme candidat pour le Parti libéral du Québec, à tout le moins pour l’instant. Le nouveau directeur de campagne de Philippe Couillard a notamment évoqué ses nombreux engagements d’affaires pour expliquer sa décision de ne pas se présenter comme candidat à cette élection lorsqu’interrogé sur la question à un point de presse matinale aux côtés du Premier Ministre.

16 mai 2018 : Claude Asselin, l’ex-numéro 2 de la Ville de Laval, a été radié pour une période de 10 ans par l’Ordre des ingénieurs du Québec relativement à son implication dans le système de collusion dirigé par l’ancien maire Gilles Vaillancourt. En plus de cette radiation, le Conseil de discipline de l’Ordre des ingénieurs a condamné M. Asselin à payer l’ensemble des déboursés relatifs à l’instruction de la plainte, y compris les frais de publication. M. Asselin a été directeur général de la Ville de Laval de 1988 à 2006. Il a quitté la Ville de Laval et est devenu responsable du développement des affaires de la firme de génie Dessau en 2006. Les faits qui lui sont reprochés remontent à la période allant de 2002 à 2006. Il a reconnu avoir participé à cette époque à un système de partage de contrats entre firmes de génie. En mai 2013, il a été arrêté par l’Unité permanente anticorruption (UPAC) dans le cadre de l’opération Honorer, et accusé, comme l’ex-maire Gilles Vaillancourt et l’ex-chef de l’ingénierie Claude De Guise, de gangstérisme, fraude et corruption dans les affaires municipales notamment. L’automne dernier, il a plaidé coupable à des accusations de fraude, de complot et de corruption dans les affaires municipales, et a été condamné à deux ans moins un jour de prison, ainsi qu’à deux ans de probation.

17 mai 2018 : Les 1350 travailleuses d’une soixantaine de centres de la petite enfance (CPE) de Montréal et de Laval sont en grève aujourd’hui ce qui a affecté plus de 3000 enfants et leurs parents. Les travailleuses syndiquées se sont rassemblées sur le coup de 9 h au Palais des congrès de Montréal pour prendre connaissance du dernier rapport de négociation. Elles devaient ensuite se prononcer sur un mandat de grève générale illimité à déclencher au moment jugé opportun. Rappelons que les syndiquées sont sans convention collective depuis le 31 mars 2015. Les salaires, le régime de retraite ainsi que les assurances collectives sont, entre autres, au coeur du litige.

Rue Royale Trois Rivières

Rue Royale dans la ville de Trois-Rivières. Photo de GrandQuébec.com

18 mai 2018 : L’Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR) sort grande gagnante de la nouvelle politique québécoise de financement des universités dévoilées ce soir. Avec une hausse de ses subventions de 15,8 %, elle bénéficie d’une augmentation plus importante que la moyenne du réseau, qui est à 11,3 %. Le recteur Daniel McMahon était impatient de dévoiler cette information. «J’avais ces informations en main depuis un mois, mais je ne pouvais pas en parler avant l’annonce faite par le gouvernement. J’avais donné ma parole, mais ça me brûlait la langue», a-t-il dit. M. McMahon a aussi confirmé que ces informations avaient été transmises de façon confidentielle au comité de négociation le 20 avril dernier. Grâce à cette politique, l’UQTR, qui est en plan de redressement, aura un déficit de 7,9 % au lieu de 8,9 % pour l’année en cours. L’équilibre budgétaire devrait être atteint en 2020-2021.

19 mai 2018 : Le directeur général des élections du Québec (DGEQ) invite les six millions d’électeurs à se préparer dès maintenant au scrutin provincial du 1er octobre prochain, notamment en s’informant sur le système électoral québécois. «Les études sur la participation électorale indiquent que les gens qui ne savent pas comment voter ou qui ne se sentent pas suffisamment informés votent moins», a mentionné le directeur général des élections, Pierre Reid, par communiqué. «Notre nouveau site a donc une portée éducative qui va au-delà du processus du vote. On y sensibilise les électrices et électeurs à la portée du vote, on les aiguille sur des pistes pour s’informer et on présente notre système électoral dans des termes simples et accessibles», a-t-il ajouté. Le DEGQ invite donc les citoyens qui veulent en savoir davantage à consulter le site web d’Élections Québec (www.elections.quebec). Par ailleurs, à la veille de la grande période des déménagements, le DGEQ rappelle qu’il est essentiel d’être inscrit sur la liste électorale afin d’exercer son droit de vote. Les changements d’adresse peuvent être faits en ligne, à l’aide du Service québécois de changement d’adresse, ou par téléphone au 1 888 ÉLECTION (1 888 353-2846).

20 mai 2018 : Les conducteurs de deux véhicules qui ont fait une collision frontale samedi soir à Saint-Célestin, au Centre-du-Québec, ont succombé à leurs blessures. L’accident a eu lieu un peu avant 20 h 30, sur la route 161, à Saint-Célestin, près du village voisin de Saint-Wenceslas, selon la Sûreté du Québec. Les conducteurs des deux véhicules, soit une femme de 27 ans, originaire de Windsor, en Estrie, et un homme de 64 ans, de Trois-Rivières, transportés à l’hôpital dans un état critique, n’ont finalement pas survécu à la collision. Une troisième personne, une femme de 61 ans qui était passagère dans le véhicule conduit par l’homme, a subi des blessures importantes, mais on ne craint pas pour sa vie. La femme dans la vingtaine était seule dans sa voiture. Des pinces de désincarcération ont été nécessaires pour extirper les trois personnes des véhicules. La cause de l’accident était toujours inconnue dimanche matin.

20 mai 2018 : Sept mois après le déménagement des patients de l’hôpital Saint-Luc vers le nouveau CHUM, à Montréal, la démolition de l’ancien centre hospitalier va bon train sur le site situé à l’angle du boulevard René-Lévesque et de la rue Saint-Denis où de nombreux équipements, dont des grues et des broyeurs à béton, sont à l’œuvre. La façade de l’immeuble a notamment été détruite, donnant du même coup un aspect éventré à l’ancien hôpital. Des jets d’eau sont aussi utilisés pour éviter que trop de particules de poussière se retrouvent en suspension. La fin de la démolition est prévue en juillet. Un nouvel immeuble comprenant notamment des bureaux administratifs et un centre ambulatoire sera ensuite construit sur le site.

Hôpital St-Luc, démolition

Hôpital St-Luc : Les travaux de démolition en cours. Crédit photo : GrandQuebec.com